Mon Album Breton. Retrouvez les meilleurs souvenirs bretons de Jérôme Tréhorel, directeur des Vieilles Charrues

Publié le
Dans ce premier numéro de "Mon Album Breton", Robin Durand rencontre Jérôme Tréhorel, directeur général des Vieilles Charrues ©France Télévisions - Benoit Thibaut

Une photo, un souvenir, un objet. Retrouvez l'interview exclusive de Jérôme Tréhorel, directeur général des Vieilles Charrues dans Mon Album Breton, présenté par Robin Durand.

À l'origine, il y a une photo, prise il y a 40 ans, au milieu de ses amis, chez son voisin Hervé. Jérôme Tréhorel passait une grande partie de ses week-ends et de ses vacances là-bas. Il jouait dans la ferme avec insouciance, plusieurs générations se retrouvaient, sans écrans, dans la nature.

Un concert

Ensuite, il y a son premier rapport à la musique : un concert d'Alain Souchon, dans un chapiteau monté spécialement pour l'occasion. Un moment gravé qui accompagne ce grand passionné de musique.

Un souvenir

Après, il y a un souvenir : Bernard Hinault, en 1980, qui devient champion du monde à Sallanches, en Haute-Savoie. Le "voisin" de Jérôme Tréhorel devient un héros, porté par ses coéquipiers dans la coupe qu'il vient de gagner.

"De le voir à la télé, j'ai trouvé ça incroyable, je ne pensais pas que mon voisin était aussi important. Bernard Hinault, c'est quelqu'un comme nous, à l'image des bretons, quelqu'un de motivé et de motivant."

Un objet

Son objet fétiche est un "porte-cou" du festival des Vieilles Charrues, qui l'accompagne partout où il va. Un porte-cou qui lui permet de garder le lien avec le festival au quotidien, mais aussi de ne pas perdre ses clés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité