Tentative d'incendie de la mosquée de Morlaix. Un suspect placé en garde à vue

Un suspect a été placé en garde à vue, ce jeudi 18 janvier 2024, dans l'enquête sur la tentative d'incendie de la mosquée de Morlaix. Le 13 janvier, un homme avait mis le feu à l'une des portes du lieu de culte.

Selon une information Télégramme, un suspect a été arrêté et placé en garde à vue, ce jeudi 18 janvier, dans l'enquête sur la tentative d'incendie de la mosquée de Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix.

Une information que confirme le parquet de Brest qui ne souhaite, pour l'instant, pas donner plus de détails. "Il est trop tôt pour communiquer, indique le procureur de la République, Camille Miansoni. On doit vérifier si les soupçons sur lui sont confirmés ou pas".

Un rassemblement de soutien prévu ce 19 janvier

Les faits se sont produits le 13 janvier, vers 8h, au moment de la prière qui rassemblait les fidèles. Sur une vidéo de surveillance, on voit un homme qui tente d'incendier l'une des portes de la mosquée.

LIRE : À Morlaix, un homme tente de mettre le feu à une mosquée, une enquête ouverte

Le feu a été rapidement maîtrisé et n'a fait aucune victime. Une enquête pour "tentative de destruction par des moyens dangereux" a été ouverte et confiée à la sûreté départementale du Finistère. Le ministre de l'Intérieur avait, dans un tweet, apporté son "soutien aux Musulmans du Finistère".

"On est tous convaincus que c'est un attentat, qui a avorté certes, mais c'est un attentat, déclare à l'AFP Méryème Postic, présidente de l'association Ti Salam Montroulez, qui gère la mosquée. L'objectif, c'était de brûler la mosquée avec des gens dedans. Vous appelez ça comment ?" s'interroge-t-elle.

Un rassemblement de soutien est prévu ce vendredi 19 janvier à 14h15 devant le lieu de culte.

(Avec AFP)