VIDEO. Frelon asiatique. "Le piégeage de printemps, c'est important pour attraper les reines"

durée de la vidéo : 00h01mn56s
Le reportage de Claire Louet et Christian Polet ©France 3 Bretagne

Avec le printemps, arrivent aussi les frelons asiatiques. Des associations distribuent un peu partout en Bretagne des pièges sélectifs pour attraper les reines de cet insecte invasif, très nocif pour les abeilles ou les coccinelles. Des pièges qui ont prouvé leur efficacité. Reportage à Carantec dans le Nord-Finistère.

"Le plus important, c'est le piégeage de printemps car on n'attrape que des reines au printemps." Jean-Pierre Mazé, apiculteur et président de l'association Carantec Action Anti Vespa Velutina (CAACC), motive les troupes ce lundi matin. Nom de code de l'opération "Action Anti Vespa Velutina", comprendre le redoutable frelon asiatique qui prolifère dans toute la Bretagne et notamment à Carantec, cette petite commune du Nord-Finistère. 

Contre une adhésion de 10 euros, l'association distribue aux particuliers des pièges sélectifs et un sirop à base d'eau et de sucre. Le produit contient des phéromones qui plaisent aux frelons et de l'alcool qui déplaît aux abeilles. Petit bonus de cette histoire : une fois qu'une reine est attrapée, elle va relâcher encore plus de phéromones qui vont attirer encore plus de reines. 

"Dans ces pièges-là, il n'y a pas d'abeilles, tient à préciser Jean-Pierre Mazé. Il n'y a pas de bourdons non plus. Après, il est vrai qu'il y a quelques insectes. Mais si on attrape pas ces frelons, croyez-moi, ils vont détruire beaucoup plus de petits insectes que si on ne les piégeait pas".

L'efficacité de ces pièges a été démontrée scientifiquement dans la commune de Brec'h dans le Morbihan. 

Des nids avec 5.000 individus

Fin mars-début avril, c'est le bon moment pour poser les pièges. Au sortir de l'hiver, les reines se préparent à fonder de nouvelles colonies dans des nids primaires de la taille d'un citron.

Dans quelques mois, après la naissance des ouvrières, les nids secondaires bien plus grands verront le jour. Ces nids pourront alors abriter entre 4 à 5.000 individus. Il faut donc agir maintenant pour protéger les abeilles et la biodiversité. 

Une action et une distribution de pièges appréciées du public présent ce jour-là à Carantec : "On aime manger du miel, dit Martine, et il y a pas mal d'apiculteurs locaux donc c'est normal de faire un geste envers eux."

"Le frelon asiatique est un destructeur important, explique Yvon, un amateur éclairé. Sans pollinisateur, on n'ira pas très loin. On dit que les initiatives individuelles comme cela vont peser jusqu'à 30 à 40% du changement pour peu que chacun s'y mettent chez lui"

2.000 reines piégées

En 2022, l'association a piégé 2.000 reines de frelons asiatiques. Carantec, commune ostréicole, est très impactée. "Il y a eu une accumulation de frelons sur des tas d'huîtres, détaille François Broudic, apiculteur. Ils cherchent des protéines pour se nourrir. Sur le marché à Carantec, les poissonniers sont envahis de frelons."

A l'issue du piégeage de printemps, fin mai, les particuliers sont invités, lorsqu'ils devront retirer les pièges, à compter et à communiquer le nombre de reines détruites. 

Conseils pour la pose de pièges

  • Disposez vos pièges près des fleurs (camélias, des arbres à fleurs…), des anciens nids et des composteurs ménagers avec une exposition au soleil.
  • L’appât doit être légèrement alcoolisé pour repousser les abeilles et les bourdons. Il peut être constitué de bière brune, cidre, vin blanc, auquel on ajoute du sirop sucré : fraise, grenadine, framboise, banane… pour attirer les frelons.

Attention tout de même au piégeage "maison". La pose de pièges à grande échelle au printemps est parfois remise en question car elle peut aussi avoir des effets négatifs sur la biodiversité. Il est important de se faire accompagner par les associations d'apiculteurs locales. 

(Avec Claire Louet)

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité