La Bretagne vue par Kofi Yamgnane : "C'est la Bretagne qui m'a fait, je lui dois tout"

Quand on a demandé à Kofi Yamgnane de nous confier son coin de Bretagne préféré, c'est sans hésiter dans le Finistère qu'il nous a emmenés. Sur la presqu'île de Crozon, à la Pointe de Pen Hir. "Un endroit où la mer gronde et où l'on voit les larmes des morts", dit-il.

Kofi Yamgnane devant les Tas de Pois en presqu'île de Crozon : "Ici, je me sens apaiser"
Kofi Yamgnane devant les Tas de Pois en presqu'île de Crozon : "Ici, je me sens apaiser" © Sylvaine salliou
"Mon ethnie, c'est la Bretagne, ma tribu, c'est le Finistère, mon clan, c'est ma famille".

Il s'appelle Kofi Yamgnane. Il est né et a grandi au Togo avant d'arriver en Bretagne dans les années 60. Il est le premier maire noir de France métropolitaine. Il a été élu en 1989, à Saint-Coulitz dans le Finistère. 

Deux ans plus tard, il est nommé secrétaire d'État à l'Intégration de François Mitterrand. 

La pointe de Pen Hir, un endroit où l'on voit "les larmes des morts"


Il nous fait découvrir la pointe de Pen Hir, à Camaret, dans le Finistère. Il aime se ressourcer devant "ces rochers déchiquetés" qui s'appellent les Tas de Pois. 

L'exil de Kofi Yamgnane en Bretagne est heureux, même si le Togo lui manque. "Je n'ai jamais été initié dans mon pays, je suis parti à l'école avant (..) Quand je me pose ces questions et que je suis mal, je viens ici sur la presqu'île, je retrouve la sérénité".
 
Kofi Yamgnane : "C'est la Bretagne qui m'a fait, je lui dois tout"



Dans la région, il incarne le visage d'une intégration réussie, peut-être plus facile que d'autres.
 

Je suis chrétien, je suis baptisé, je suis marié avec une Bretonne, une fille de la Forêt Fouesnant, explique-t-il, je suis ingénieur diplômé de l'Ecole des Mines, c'est pas n'importe quoi, je suis sûr que si j'avais été étripeur de poulets chez Doux, si j'avais été musulman, si ma femme avait été arménienne ou américaine, j''aurais peut-être eu plus de mal à m'intégrer dans ce pays. Mais le sens de l'accueil est lié à la Bretagne, c'est singulièrement, la Bretagne qui est une terre d'accueil

Kofi Yamgnane

Loin de sa famille togolaise, les amis comptent beaucoup


Kofi Yamgnane nous emmène chez Pierre Grall. Le Finistérien lui a ouvert les bras quand il s'est installé avec sa famille du côté de Châteaulin. Une amitié qui dure depuis 47 ans.

Tous deux sont des amis, comme des frères. Ils sont socialistes, ils se sont trouvés dans le combat politique. Pierre Grall, le prof d'histoire a suivi la carrière de son copain et a aussi partagé quelques bons moments avec lui et sa famille

Aujourd'hui, Kofi Yamgnane est retiré de la vie politique. Il suit avec intérêt l'actualité en France et dans le monde. Après la mort de Georges Floyd aux Etats Unis, il a pris la parole pour apaiser. 

Il ne perd jamais une occasion de partager son expérience, de dire sa chance d'avoir posé ses valises en Bretagne
 

Je suis persuadé que ce qui m'est arrivé en France, ne me serait pas arrivé ailleurs en France qu'en Bretagne. je n'aurais pas été élu ni à Perpignan ni à Marseille, ni à Paris. 

Kofi Yamgnane

Et ne lui dites pas qu'il a apporté beaucoup à la Bretagne, il vous répondra, c'est elle qui m'a fait, je lui dois tout. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique immigration société culture environnement mer nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter