Culture. A Quimper, une collecte de dons pour rénover le théâtre Max Jacob

Le théâtre emblématique de la vie culturelle de Quimper va-t-il enfin pouvoir retrouver son lustre d'antan ? Le coût des travaux de réhabilitation est de 4,6 millions d’euros, dont 1,6 million pour les seuls travaux du patrimoine. Si des subventions proviennent de différents partenaires, il reste tout de même un million à la charge de la collectivité. C'est ainsi qu'a germé l’idée d’un financement participatif par le biais d’une convention avec la Fondation du patrimoine.

Un an et demi après la fermeture du théâtre Max Jacob, les travaux n'ont toujours pas commencé.

En attendant novembre et le début des chantiers, les équipes municipales n'ont pas chômé : "Tout a été démonté, tout ce qui est matériel a été réparti dans d'autres salles de la ville, et tout ce qui ne va plus servir a été ou sera vendu" explique Bernard Kalonn, adjoint chargé de la culture pour la ville de Quimper.

Charme d'antan et touche de modernité

Le théâtre va retrouver tout son charme d'antan, ses arches notamment, avec une touche de modernité.

En somme, tout va faire peau neuve : la scène, les sièges, les balcons, le plafond sans oublier l'extérieur et un accès pour les personnes à mobilité réduite. 

Coût de l'opération : 4,6 millions d'euros dont 1,6 millions pour seule la partie patrimoniale de d'édifice.

Financement participatif 

Les travaux sont donc conséquents. Certes, différents partenaires ont été sollicités pour des subventions mais il reste malgré tout un million d'euros à la charge de la collectivité. L'idée d'un financement participatif par le biais d’une convention avec la Fondation du patrimoine est devenue, dès lors, presque une évidence. "Il faut qu'on récolte plus de 200 000 euros", précise Bernard Kalonn. 

La campagne sera lancée à l’occasion du forum des associations qui se tiendra à Quimper le samedi 9 septembre.

Vente aux enchères en ligne de 200 fauteuils

Et ce n'est pas tout : une vente aux enchères des fauteuils en ligne sera également lancée ce dimanche. "Il y a 100 lots de deux fauteuils qui vont être mis aux enchères à 75 euros le lot". Celles et ceux qui voudront donc conserver chez eux ces pièces historiques du théâtre, disposeront de 14 jours pour enchérir. Fin de la vente, le 24 septembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité