• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Douarnenez : face à pollution de l'eau, les surfeurs manifestent

Au coup de clairon d'un surfeur, les autres ont simulé leur mort par intoxication dans la baie / © Claire Louet
Au coup de clairon d'un surfeur, les autres ont simulé leur mort par intoxication dans la baie / © Claire Louet

La plage du Ris est un spot bien apprécié par les surfeurs. Mais la baignade y sera interdite cette année car l'eau est polluée par les déjections bovines des élevages aux alentours. Face à cette situation inédite, les surfeurs ont manifesté, rejoints par des habitants.

Par Corentin Bélard

Non à la fermeture de leur spot ! Les surfeurs de Douarnenez sont décidés à protéger la plage du Ris qu'ils apprécient particulièrement pour pratiquer leur sport favori.
Le problème ? L'eau est trop polluée et la baignade comme la pêche à pied devraient y être interdites dans le courant de l'année 2019.

En cause : une trop grande contamination de l'eau en matière fécales provenant des déjections bovines. Les selles sont drainées par la pluie dans la rivière du Névet qui se jette ensuite dans la baie de Douarnenez.
Selon eux, le contact avec ces bactéries présentes dans l'eau peut entraîner maladies et allergies chez les usagers, notamment les enfants.

Comme le dit Yann Le Quéau, "avec nos combinaisons on peut se protéger du froid, par contre one ne peut pas se protéger des microbes."

C'est pourquoi ils ont décidé de manifester leur mécontentement ce dimanche 3 février en fin d'après-midi. Ils ont été rejoints par des riverains sensibles à cette cause environnementale.
 

 

Un shooting de la mort 

Une manifestation des plus originale : l'action majeure s'est déroulée dans l'eau. Les surfeurs mécontents ont fait une photo choc. Ils se sont allongés sur leurs planches dans la baie et on simulé une intoxication, jouant les morts flottant sur leurs planches.

Une démonstration qui a attiré l'œil de l'opinion publique. Ce dimanche, ils n'étaient pas seuls : des habitants les ont rejoint pour manifester. Sensibles à la cause de leur baie, ils sont tout aussi opposés à ce que l'on laisse l'eau être contaminée.

Les organisateurs certifient ne viser personne et ne cibler aucun responsable. Le but premier de ce rassemblement est d'interpeller l'opinion publique et les élus. 
Les surfeurs ne sont pas à leur premier coup d'essai. À la pointe de la Torche, ils avaient déjà manifesté pour des raisons similaires au printemps dernier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus