• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival de Cannes : Plogoff sur la Croisette !

Nicole et Felix Le Garrec devant le tapis rouge du Festival de Cannes / © M. Le Morvan - France 3 Bretagne
Nicole et Felix Le Garrec devant le tapis rouge du Festival de Cannes / © M. Le Morvan - France 3 Bretagne

"Cela a été une grande surprise pour nous, on a cru au début à une farce !" Quand le distributeur de leur film "Plogoff, des pierres contre des fusils" a téléphoné il y a quelques semaines Nicole et Félix Le Garrec sont tombés des nues ! Leur film se retrouve dans la catégorie "Cannes Classics".

Par Muriel Le Morvan avec E.C


Comment leur documentaire de 1980 sur la lutte des habitants du Cap Sizun contre l'implantation d'une centrale nucléaire pouvait-il être sélectionné pour Cannes, LE Festival de Cinéma avec un grand F et un grand C ? Comment ce film, tourné avec les moyens du bord, des bouts de pellicule parfois périmés, récupérés à droite et à gauche, ce film de lutte de petites gens, de femmes en fichu, d'hommes burinés, de jeunes chevelus en cirés, comment ce film peut-il, presque 40 ans après les événements, se retrouver propulsé sur la Croisette ? Comment eux, cinéastes bretons retraités et modeste allaient-ils côtoyer les stars?
Extraits du documentaire "Plogoff, des pierres contre des fusils" de Nicole et Félix Le Garrec
trois extraits du documentaire remasterisé "Plogoff, des pierres contre des fusils" de Nicole et Félix Le Garrec


Film témoignage, film culte


Eh bien voilà : après avoir restauré le film qui avait bien souffert après des décennies de projections militantes, leur distributeur a osé l'envoyer à "Cannes Classics", la catégorie qui permet de remettre sur le devant de la scène d'anciens chefs-d'œuvre, primés en leur temps au festival, pour la plupart. 

Et c'est ainsi que, à l'heure de l'urgence écologique, Plogoff, film témoignage, film culte en Bretagne, a séduit Gérald Duchaussoy, directeur de Cannes Classics et Thierry Fremaux, le directeur du Festival.
Gérald Duchaussoy, directeur de Cannes Classics
Gérald Duchaussoy, directeur de Cannes Classics explique les raison du choix de projection du documentaire ""Plogoff, des pierres contre des fusils" / Reportage : M. Le Morvan - F. Malésieux
 

"Vous êtes nos vedettes à nous !"


Alors Félix a ressorti son nœud pap de l'armoire et Nicole est allée à Pont Labbé s’acheter un foulard pour égayer sa tenue noire des grandes occasions. "Sur la place du marché les grand-mères m'embrassent, les gens nous congratulent... Vous nous faites rêver ! Vous êtes nos vedettes à nous !" leur disent les gens du Pays Bigouden
 

Certes à l'époque tout le monde n'était pas engagé dans le combat anti-nucléaire mais aujourd'hui les gens se rendent bien compte qu'on l'a échappé belle.


Une pensée pour les combattants de Plogoff 


À Plogoff près de la Pointe du Raz, la plupart des acteurs de la révolte de 1980 ne sont plus là... C'est à tous ces gens humbles, déterminés à sauver leur pays et qui avaient sorti le grand jeu pour cela, à ces femmes qui houspillaient les gendarmes, à ces hommes qui lançaient des cailloux, à tous ceux qui ont pleuré sous les gaz lacrymogènes que le couple a pensé ce mercredi soir en montant les marches, sur le tapis rouge. 
 

Au milieu des flashes et des paillettes, Nicole repense aussi certainement à cette soirée du printemps 1980 où elle a quitté le tournage pour rentrer chez elle téléphoner à Louis Le Pensec et l'alerter de la violence des combats et de la détermination des opposants. Quelques mois après, François Mitterrand était élu Président de la République, le Grand Louis ministre, et le projet de Plogoff abandonné... 


Le reportage à Cannes de Muriel Le Morvan et Florence Malésieux

A lire aussi

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus