Finistère. Le chantier du futur site Amazon de Briec bloqué par des militants écologistes 

Malgré l'épuisement des recours juridiques et le début des travaux, les opposants au futur site Amazon de Briec ne désarment pas. Une trentaine d'entre eux ont bloqué ce vendredi le chantier, certains se sont enchaînés aux grilles. Ils dénoncent l'aberration écologique et économique du projet.

Une trentaine de personnes bloquent depuis ce vendredi matin 7 h le chantier du futur site Amazon de Briec dans le Finistère sud. Ici, sur le parc d’activités de Lumonoc’h près de Quimper, les travaux ont commencé depuis deux semaines, mais les opposants au projet ne désarment pas.

Si tous les recours juridiques ont été épuisés, les collectifs Stop Amazon, Extinction Rébellion et les Amis de la Terre ne veulent pas baisser les bras. Six militants se sont enchaînés aux grilles. Empêchant ainsi la quinzaine d’ouvriers présents de poursuivre les travaux de terrassement. Un constat d’huissier a été dressé, sous l’œil des gendarmes, présents sur les lieux.     

"Aberration écologique et économique", selon les opposants

"Nous dénonçons l'impact écologique du modèle Amazon sur la planète, puisqu'il multiplie les livraisons par camions", explique Alma Dufour, porte-parole des Amis de la Terre. "Ce modèle détruit aussi deux fois plus d'emplois qu'il n'en crée, puisque quand vous achetez sur Amazon, vous n'achetez plus dans les commerces de proximité  Et les centre-ville se vident."

A Briec, le projet d'entrepôt de 7000 m2 est censé permettre la création de 80 CDI et de 250 emplois indirects de chauffeurs livreurs.

durée de la vidéo: 01 min 16
Blocage du site Amazon de Briec : l'interview d'Alma Dufour, porte-parole des "Amis de la Terre"

 

Stop Amazon demande un référendum dans le Finistère

"En France, les gens commencent à comprendre. C'est un des seuls pays où Amazon perd des parts de marché, il y a une prise de conscience de la population". 

Une opposition qui permet selon les Amis de la Terre de freiner l'extension d'Amazon : "5 des 14 projets encore en lice sont bloqués par des recours juridiques, et deux autres ont déjà été abandonnés suite à la fronde locale, dont un récemment à Montbert près de Nantes." 

A Briec, les collectifs écologistes demandent un référendum, au moins à l'échelle départementale, sur l'implantation d'Amazon. "Ce réferendum pourrait être organisé par le Conseil départemental, qui a déclaré le Finistère en urgence climatique"souligne Martine Petit, du Collectif Stop Amazon. 

Ce jeudi 4 novembre, une cinquantaine de personnes avaient également bloqué le chantier du futur site d’Amazon de Moult-Chicheboville dans le Calvados, où les travaux avaient débuté cet été.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers économie