Briec : recours contre le permis de construire de la plateforme Amazon

Les opposants au projet d’implantation de la plateforme Amazon à Briec dans le Finistère ont déposé un recours gracieux auprès du maire pour annuler le permis de construire.

Plusieurs dizaines d'opposants à l'implantation d'une plateforme du géant du commerce en ligne ont manifesté ce 26 septembre 2020
Plusieurs dizaines d'opposants à l'implantation d'une plateforme du géant du commerce en ligne ont manifesté ce 26 septembre 2020 © FTV - M. Le Morvan

C’est un terrain qui fait beaucoup de vagues. Situé sur la commune de Briec à une quinzaine de kilomètres de Quimper, il doit accueillir une plateforme logistique d’Amazon, géant du commerce en ligne. Après moultes oppositions à ce projet, le permis de construire a été accordé fin décembre 2020.

Quelques semaines plus tard, il est donc attaqué par plusieurs commerçants, dont les Biocoop du Finistère et des associations : les amis de la terre, Actes en Cornouailles et la confédération des commerçants de France.


"Il n’y a d’études ni sur l’impact écologique, ni sur les impacts économiques et sociaux"


Leur avocat, maître Louis Coiffard, met en avant l’impact environnemental qu’aurait cette construction sur une zone humide proche. Le conseil évoque également des défauts de procédure, en l’occurrence l'absence de dépôt d'une demande d'autorisation environnementale. 

Au-delà de ces points, les détracteurs s’interrogent sur le bien-fondé d’un tel projet. "Il n’y a d’études ni sur l’impact écologique, ni sur les impacts économiques et sociaux", rappelle Baptiste Larvol Simon, du collectif Stop Amazon. En d'autres termes, les opposants à cette plateforme craignent la disparition du commerce de proximité au bénéfice d’emplois précaires.


Un second permis de construire signé fin janvier


Si ce recours gracieux n’aboutit pas, les opposants envisagent de saisir le tribunal administratif. Mais, le combat est loin d'être fini puisqu'il existe un second permis de construire pour ce même dépôt logistique sur cette parcelle. Il a été signé par le maire de Briec, Thomas Férec, fin janvier. Il fait suite au rachat d'une partie de la parcelle par l'agglomération Quimper Bretagne Occidentale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société économie numérique économie