Finistère : la mobilité, un enjeu pour plusieurs villes comme Carhaix et Quimper

Dans cette période de grand débat et de transition écologique, la mobilité est au coeur des préoccupations. Les transports en commun sont gratuits à Carhaix depuis cinq ans. A Quimper, la gratuité partielle ainsi que des tarifs solidaires ont été mis en place afin de responsabiliser les usagers. 

Proposer la gratuité, en intégralité, un choix pour Carhaix. Depuis 2013, Poher Communauté a décidé que l'unique ligne de transport carhaisienne serait gratuite. Une décision politique qui répond à un besoin évident. La fréquentation du bus est passée de 3000 à 30 000 voyageurs par an.
 

"Un service à la population"


À l'heure du débat sur la mobilité, cette volonté politique s'affirme, revendiquant cette gratuité "comme un service à la population". La plupart des passagers n'ont jamais eu de voiture, pour d'autres c'est du passé. Pour les jeunes, c'est le côté pratique qui compte. Et l'été, le bus pour la plage est également gratuit, Un jour à Fouesnant, un autre à Locquirec. 
 


Vers un transport solidaire


À Quimper, la gratuité n'est pas totale (appliquée certains jours à certains créneaux) sauf pour la navette électrique qui traverse la ville, à héler si besoin. Ici la municipalité propose plutôt de responsabiliser les passagers avec des tarifs solidaires.