• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes: préfecture du Finistère et mairie de Quimper prennent des mesures en vue de la mobilisation de samedi

Des affrontements faisant plusieurs blessés avaient émaillé la mobilisation des Gilets jaunes à Quimper le samedi 17 novembre / © AFP - F. Tanneau
Des affrontements faisant plusieurs blessés avaient émaillé la mobilisation des Gilets jaunes à Quimper le samedi 17 novembre / © AFP - F. Tanneau

Après les incidents qui ont émaillé le rassemblement des Gilets jaunes à Quimper samedi 17 novembre, la préfecture du Finistère et la mairie de Quimper prennent des arrêtés concernant la vente et le transport d'alcool.

Par Thierry Peigné


Les images des tensions et affrontements de samedi dernier, le 17 novembre à Quimper lors de la première mobilisation des Gilets jaunes, avait marqué les esprits. À l'issue de la manifestation, on dénombrait sept personnes blessées, six policiers et un manifestant. Deux policiers avaient été blessés après avoir été volontairement heurtés par un véhicule.
Au total, sept personnes avaient été interpellées. Trois jours plus tard, quatre d'entre eux, âgées de 19 à 21 ans et au casier judiciaire vierge, avaient été condamnées en comparution immédiate à quatre mois de prison ferme pour violences sur dépositaires de l'autorité publique. Deux autres étaient convoquées ultérieurement devant la justice.


Arrêtés d'interdictions pour la journée de samedi

Le préfet a lancé un "appel à la responsabilité de chacun pour la journée de mobilisation des "gilets jaunes" le samedi 24 novembre". Il rappelle que de nombreux appels à rassemblements ont été diffusés, notamment sur les réseaux sociaux, pour la journée du samedi 24 novembre 2018. Il prévient que "les forces de police et de gendarmerie seront pleinement mobilisées dans l'ensemble du département pour garantir le maintien de l'ordre public" et qu'à Quimper, "compte tenu des violences qui ont émaillé la manifestation du 17 novembre 2018 dans le centre-ville, des mesures particulières seront prises pour que ces débordements ne se reproduisent pas".

Une des mesures prise est la prise d'un arrêté préfectoral "interdisant le transport et la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique du samedi 24 novembre à 12h jusqu’au dimanche 25 novembre à 00h, dans l'ensemble du centre-ville de Quimper", ceci afin de "garantir la sécurité des personnes et des biens contre les débordements et comportements agressifs causés par une alcoolisation excessive de certains individus".

De son côté, la mairie a décidé d’interdire la vente d’alcool de 13h à minuit dans le secteur du centre-ville.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, l'ikéjimé une révolution pour la pêche

Les + Lus