"On a des besoins importants", pourquoi la Croix-Rouge se dote d'un accueil santé social dans le Finistère

C'est une première pour le Finistère. Ce mercredi 27 mars 2024, la Croix-Rouge ouvre un accueil santé social, à Quimper. Une structure qui doit permettre à un public en grande précarité de bénéficier gratuitement de soins, sans rendez-vous et sans conditions. Explications.

C'est un grand jour pour la Croix-Rouge du Finistère. Son premier accueil santé social ouvre ce mercredi 27 mars 2024, à Quimper. Avec Brest, c'est l'un des secteurs les plus touchés par la précarité en matière d'accès aux droits et soins médicaux ou infirmiers.

En Bretagne, il s'agira de la troisième structure de ce type à voir le jour. Il en existe déjà une à Vannes et une itinérante à Rennes, dans un véhicule mobile de consultation.

À l'échelle nationale, on compte une trentaine de structures d'accueil santé social."Avec trois centres, la Bretagne est plutôt bien lotie. Et heureusement, car les besoins sont importants" commente Hugo David, responsable territorial de la communication pour la Croix-Rouge du Finistère.

Quel est le rôle d'un accueil santé social ? 

Le rôle d'un accueil santé social de la Croix-Rouge est de permettre à un public soit dépourvu de droits ou de possibilités d’en jouir, ou soit éloigné des filières de soins de bénéficier de soins médicaux et d’infirmiers gratuitement, ponctuellement et sans conditions.

Ce service permet ainsi à des patients dépourvus de prise en charge médicale de s’inscrire dans une démarche de soins à travers des consultations médicales et infirmières immédiates, mais également d’un temps d’écoute et d’attention favorisant une orientation vers des dispositifs d’aide susceptibles de l’accompagner dans la durée, si elle a besoin d'un suivi auprès de spécialistes. 

Qui peut en bénéficier ?

Cet accueil se fait sans conditions, sans rendez-vous et gratuitement. "Cela peut être des personnes que l'on rencontre dans des maraudes du Samu Social à Quimper, mais aussi des personnes que l'on ne voit pas dans les autres dispositifs d'aides et qui ne se sentent pas légitimes pour bénéficier de ce type d'accompagnement médical alors qu'elles en ont besoin" explique Hugo David. De ce fait, il est difficile d'estimer le nombre de potentiels bénéficiaires. 

Comment ça fonctionne ? 

Les permanences ont lieu tous les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois de 10h à 12h et de 14h à 17h, à la Maison Pour Tous de Penhars à Quimper. Chaque permanence sera constituée d’une équipe de trois bénévoles, composée d’un bénévole formé à l’accès aux droits, d’un infirmier diplômé d’État et d’un médecin permettant un accueil complet de chaque personne.

Quels sont les besoins ? 

Dans le cadre du lancement de cette nouvelle activité et afin de pouvoir élargir le dispositif d’accueil santé social, la Croix-Rouge du Finistère recrute des professionnels de santé bénévoles, infirmiers et médecins compétents en médecine générale, sans forcément être généralistes.

L'équipe quimpéroise est pour l'instant composée de dix bénévoles formés à l’accès aux droits, trois infirmiers diplômés d’État et d’un médecin, il est possible de candidater en envoyant un mail à acss.quimper@croix-rouge.fr

Hugo David rassure : "L'engagement est assez souple. On s'adapte à la disponibilité des gens" conclut-il. Pour l'heure, l'antenne finistérienne de la Croix Rouge compte 977 bénévoles. En 2023, ils ont rencontré près de 16.000 personnes lors des maraudes à Brest et à Quimper. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité