Paye ta flemme : un jeu de cartes pour répartir les tâches ménagères au quotidien

Etendre le linge, mettre le couvert, ranger la vaisselle, les tâches ménagères n'attirent pas les foules dans les familles. A Quimper, Hélène et Gérard ont inventé "Paye ta flemme", un jeu de cartes pour que tout le monde mette la main à la pâte, dans la bonne humeur. 

Paye ta flemme, un jeu de cartes pour rétablir l'équilibre dans la répartition des tâches ménagères à la maison
Paye ta flemme, un jeu de cartes pour rétablir l'équilibre dans la répartition des tâches ménagères à la maison © S.Soviller - France Télévisions

Dans sa famille, Hélène en avait un peu marre d'assurer les tâches du quotidien : linge, ménage, rangement, vaisselle. Alors elle a imaginé, avec son mari, une nouvelle manière de répartir les rôles, avec un jeu de cartes, "Paye ta flemme". 


Quand la corvée devient un jeu


"C'est une manière de répartir les tâches sous forme ludique, pour éviter les disputes, les malentendus, surtout des disputes entre frères où chacun se renvoit la balle et c'est moi qui fait finalement" relève Hélène. Elle concède même avoir parfois payé ses enfants pour les corvées, 1 ou 2 euros. 

Avec ce jeu de cartes, à chacun son gage, avec l'envie de prendre sa revanche lors de la prochaine partie. Le principe ? Les cartes sont distribuées en début de semaine. Chaque joueur, chaque jour, va avoir un choix à faire : soit exécuter la tâche qu’un autre joueur va lui attribuer, soit refuser en payant avec des cartes Flem ou en présentant un joker. 

Pour Oscar, l'un des fils d'Hélène, ça fonctionne. "Cela reste des corvées, mais on les prend d'une autre manière, on a plus l'envie de le faire, entre guillemets".


Quand le jeu sort de la maison pour être commercialisé


Alors que le jeu fonctionne bien entre eux, Hélène et Gérard ont décidé de commercialiser "ce délire de la famille". Ils ont investi 70 000 euros pour faire de leur idée une réalité. Et l'émotion est grande lorsque Gérard se rend chez l'imprimeur pour obtenir 20 000 exemplaires du jeu. "On est allés au bout" dit-il. 

La petite famille a d'autres ambitions, notamment celle de lancer une version entre amis avec "Paye ta flemme en vacances". Parce que la flemme, ça touche tout le monde. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux société loisirs sorties et loisirs