Pleyben : des burgers au pays de la crêpe

Dans leur boulangerie-pâtisserie à Pleyben, Camille et Amandine Loas fabriquent aussi des burgers. Du fait-maison qui leur ouvre aujourd'hui les portes de la finale de la coupe de France du burger. C'est donc à Paris, ce lundi 21 septembre, que le couple se mettra aux fourneaux devant un jury.

Le snacking représente 30 à 40 % du chiffre d'affaires de cette boulangerie
Le snacking représente 30 à 40 % du chiffre d'affaires de cette boulangerie © Stéphane Soviller/France Télévisions
Des petits pains faits maison, une viande charolaise élevée en Bretagne, du fromage, quelques tomates, des oignons rouges, une touche de roquette et la sauce du chef... Les burgers fabriqués par Camille et Amandine Loas, à Pleyben, dans le Finistère, ont plutôt la cote. La preuve : le couple se retrouve en finale de la coupe de France du burger qui se déroulera, à Paris, ce lundi 21 septembre.
 

Nommés dans les 25 meilleurs burgers de France


Camille le boulanger et Amandine la pâtissière sont aux fourneaux comme dans la vie : complémentaires. "Une idée d'un côté, une idée de l'autre. Pour l'instant, cela ne crée que du bon" sourit Amandine. 

Nommés dans les 25 meilleurs burgers made in France qui concourront à Paris, les burgers signés Loas sont nés un peu par hasard. Dans l'intimité des repas familiaux ou entre amis. Jusqu'au jour où Camille et Amandine ont décidé d'ouvrir un espace dédié dans leur boulangerie-pâtisserie où le snacking représente 30 à 40 % de leur chiffre d'affaires. Se diversifier, un passage (presque) obligé pour eux. "On n'a pas trop le choix non plus, dit le boulanger tout en s'activant en cuisine. Les gens mangent de plus en plus sur le pouce et avec la Covid, c'est de plus en plus à emporter. Et puis, ça permet d'attirer une clientèle plus jeune et de proposer autre chose que l'habituel jambon-beurre".

En huit d'existence, leur petite entreprise a grandi et compte aujourd'hui entre dix et douze salariés, contre trois seulement à ses débuts. Les burgers sont la cerise sur le gâteau et désormais la marque de fabrique des Loas. "Nos pains sont faits à partir de farines de tradition française élaborées dans un moulin local, explique Camille. Ils sont en forme de spirale, de tourbillon".
 
© Stéphane Soviller/France Télévisions


"On essaie tout le temps de trouver des idées nouvelles, renchérit Amandine, d'avancer sur différents projets". Et dans cette boulangerie-pâtisserie, si l'on vient chercher sa baguette et des gâteaux, on vient également y déguster les fameux burgers, sur place ou à emporter. "Les produits sont frais, savoure cette cliente, les frites sont fraîches et maison, c'est très bon. Je ne suis pas une grand fan des burgers mais ceux-là, ils me plaisent". 
 
© Stéphane Soviller/France Télévisions

C'est vrai, qu'en les regardant, on les trouve plutôt généreux et qu'ils mettent l'eau à la bouche. De quoi aussi faire danser les papilles du jury parisien qui sera chargé d'évaluer ce burger en provenance du pays de la crêpe.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine tendances