Quimper : deux faucheuses volontaires convoquées à la gendarmerie

© David Jouillat / France 3
© David Jouillat / France 3

Deux faucheuses volontaires ont été convoquées à la gendarmerie de Quimper ce mardi 29 août. Une quinzaine de faucheurs de Bretagne et des Pays de la Loire sont entendus ces jours-ci pour avoir arrosé d'eau du soja OGM sur le port de Montoir-de-Bretagne le 3 juillet 2016.

Par Thierry Peigné

Ils sont une trentaine de militants anti OGM à avoir fait le déplacement devant la gendarmerie de Quimper dans le Finistère. Ils sont là pour soutenir deux faucheuses volontaires entendues par les gendarmes suite à leur action à Montoir-de-Bretagne, en juillet 2016.

Des faucheuses volontaires convoquées par la gendarmerie
Intervenantes : Marie Nicolas, faucheuse volontaire d'OGM convoquée - Martine Pivard, faucheuse volontaire d'OGM convoquée / Reportage : C. Louet - I. Frohberg

Neutralisation d'un stock de tourteaux de soja

Ce 3 juillet 2016, des membres d'un collectif de faucheurs volontaires anti-OGM avaient "neutralisé" un stock de tourteau OGM destiné à l'alimentation animale sur le terminal agro de Montoir-de-Bretagne en Loire-Atlantique, dépendant du port de Nantes/Saint-Nazaire.

Les faucheurs volontaires étaient venus de toute la France. Ils avaient rendu impropre à la consommation animale le stock de Soja Round Up Ready (OGM/Pesticides) en l'arrosant d'eau grâce aux lances incendie situées dans le hangar. Le soja transgénique était entreposé dans les silos situés sur le port de Saint-Nazaire.



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation à Quimper et à Rennes le 22 mai 2018

Les + Lus