• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quimper : une enquête demandée après la vidéo d'un combat de boxe entre un jeune du quartier de Kermoysan et un policier

© Jean-François FREY/MAXPPP
© Jean-François FREY/MAXPPP

Une vidéo montrant un combat de boxe entre un policier et un jeune du quartier de Kermoysan à Quimper circule en ligne. Cette bagarre aurait été organisée à "la loyale" selon Le Télégramme. La préfecture du Finistère annonce avoir demandé l'ouverture d'une enquête administrative.

Par E.C

Une vidéo, relayée par Le Télégramme montre un combat de boxe entre un jeune du quartier de Kermoysan à Quimper et un policier. Ce duel a eu lieu cette semaine, en extérieur, en bas des immeubles. Selon nos confrères, il aurait été arrangé à l'amiable. Le policier aurait été invité par le jeune. Les deux hommes se sont affrontés protégés, avec des gants de boxe et des protège-dents. Tous deux seraient des pratiquants confirmés.
 

Dans le quartier, la vidéo interroge. Le manque de dialogue entre les jeunes et les policiers est bien réel. La boxe représente un outil qui permet à tous de se rencontrer. "C'est pas si bête" reconnaît-on mais la manière choque un peu, en pleine rue. 

Le maire, Ludovic Jolivet, a affirmé son soutien au policier. Guillaume Menguy, l'un de ses adjoints confirme "ce policier est connu pour s'impliquer dans son travail avec succès. Il utilise tout son savoir-faire comme le font les policiers de proximité. Tout prouve que cela s'est bien passé visiblement. Tout s'est passé à la loyale. Je pense que c'est très compliqué de faire ces métiers là aujourd'hui. Il n'est pas question pour moi de dire que ce policier a fait une erreur et je ne suis pas au courant de sanctions."

Contactée, la police de Quimper explique ne pas communiquer sur cette vidéo. 


Une enquête administrative demandée par la préfecture


La préfecture du Finistère indique elle dans un communiqué avoir demandé l'ouverture d'une enquête administrative, "afin de préciser dans quelles conditions cet événement, dont les images ont été diffusées, s'est produit. En fonction du résultat de cette enquête, des sanctions pourraient être prises."

"C'est logique" répond Ludovic Jolivet "ce n'est pas un mode opératoire 'normal' pour la police. Il aurait pu le faire en civil, sans y associer sa fonction avec l'uniforme et la voiture."  tout en relevant "ça n'a pas duré longtemps, il n'y a pas eu de blessés." 
 

France 3 Bretagne est allé à la rencontre des habitants pour recueillir leur sentiment sur ce combat de boxe.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait du documentaire

Les + Lus