Quimper : l'Odet en vigilance orange. Quelques débordements du Steir

Météo France a placé le Finistère en vigilance orange aux crues, pour l’Odet. A Quimper, les niveaux de la rivière ont été surveillés de près toute la journée. Quelques bébordements se sont produits.

L'Odet a bien gonflé à Quimper après les pluies de ces derniers jours
L'Odet a bien gonflé à Quimper après les pluies de ces derniers jours © FTV - Bleuenn Le

Avec les dernières pluies de la nuit de mardi à mercredi, l'Odet a été placée en vigilance orange par Vigicrues, le service d'information sur le risque de crue 
des cours d'eau. 

Dès lundi, la ville de Quimper avait déclenché l'alerte info-crues afin de prévenir de la rapide montée des eaux et de risques de débordements. 

Certains ont d'ailleurs eu lieu, sans gravité. Pour l'Odet, le niveau maximal atteint à la station de référence (Passerelle Dornic), a été de 2,51 m à midi, la cote déterminant les premiers débordements étant de 1,90 m. Il est maintenant attendu une décrue progressive.
 

L'Odet à Quimper était sous surveillance
L'Odet à Quimper était sous surveillance © FTV - B. Le Borgne


De même, il y a eu quelques débordements sans gravité du Steir à Quimper au niveau de la station du Moulin Vert. Quelques garages ont également pu être touchés. Alors que la cote des premiers débordements est de 1,75 m, le Steir a atteint 2,24 m à 8h40. La décrue lente est de mise également.

La mairie avait mis en place des mesures de précaution, fermant deux rues (rue de l'hippodrome et rue Auguste Dupouy), déplaçant un marché et fermant la Maison de la petite enfance, boulevard du Moulin au Duc.

Les pluies se sont calmées. Les prévisions météo laissent penser que la décrue va perdurer.

 

D'autres cours d'eau en vigilance jaune


Au-delà de l'Odet en vigilance orange, d'autres cours d'eau bretons étaient ce jour sous surveillance et pacés en vigilance jaune. Il s'agit de l'Aulne et de la Laïta dans le Finistère, du Blavet et de l'Oust dans le Morbihan, de la Vilaine, du Meu et de la Seiche en Ille-et-Vilaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo inondations