Rave party sur l'aéroport de Quimper : vers la fin du rassemblement. 18 personnes évacuées dont une en urgence grave

Selon un dernier bilan de la préfecture du Finistère, 87 personnes ont été prises en charge par les secours à l'occasion de la rave party qui a commencé vendredi et rassemblé jusqu'à 10 000 teufeurs sur le tarmac de l'aéroport de Quimper-Bretagne, à Pluguffan (Finistère). Dix-huit personnes ont été évacuées pour urgence relative et une autre pour une urgence grave. Les teufeurs quittent petit à petit le site.

Ils sont arrivés en milieu de nuit entre vendredi et samedi dernier. Entre 8000 et 10000 teufeurs venus de toute la France, mais aussi de pays limitrophes ont pris possession de l'aéroport de Quimper-Bretagne à Pluguffan dans le Finistère.

À LIRE : “Le tarmac, c’est génial, on évite l'embourbement”, 10 000 teufeurs réunis sur l'aéroport de Quimper

Bilan préfectoral du rassemblement

Dans un communiqué, la préfecture du Finistère précise qu'à 17h ce lundi 1er avril, 4 200 personnes et plus de 900 véhicules ont quitté le site.

Le préfet précise que "des contraventions sont systématiquement dressées, pour chaque individu quittant le site, au titre de la participation à un événement non autorisé ainsi que, pour chaque véhicule contrôlé en sortie de site, pour stationnement dangereux sur un aérodrome".

Selon le maire de Pluguffan, Alain Decourchelle, "il y avait 2000 véhicules qui saturaient la voie express entre 3 heures et 7 heures du matin. C'était impressionnant".

Après avoir forcé les barrières de sécurité, ils avaient installé de nombreux murs de sons sur la piste principale de l'aéroport. 

Ce qui est sûr, c'est que c'est illégal.

Alain Decourchelle,

Maire de Pluguffan

À LIRE : "Ils ont forcé l'entrée de l'aéroport," plus de 8 000 teufeurs sur le tarmac pour une rave party interdite

Un rassemblement festif non autorisé par la préfecture du Finistère. Pour gérer au mieux cet événement, "Un Centre opérationnel départemental (COD) a été activé sous l’autorité du préfet. Il est complété, sur site, par le déploiement d’un poste de commandement opérationnel (PCO) qui coordonne l’ensemble des moyens de sécurisation mis en place associant les forces de gendarmerie et le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis 29) », précise la préfecture du Finistère dans un communiqué. 

Un rassemblement qui n'a "pas créé d'incidents majeurs" selon le maire de la commune Alain Decourchelle et qui n'a pas non plus créé un mouvement particulier de grogne chez les habitants de Pluguffan. "On pourrait dire que pour les habitants, c'était un peu une fête du village. Beaucoup sont venus voir à proximité parce que c'est impressionnant ce nombre de gens, de tentes et de voitures."

87 personnes prises en charge par les secours

Dans son communiqué publié à 17h, la préfecture indique que "les services de secours ont procédé à la prise en charge de 87 personnes sur site et à l'évacuation de 18 d'entre elles pour des urgences relatives et une pour une urgence grave."

Les organisateurs se sont engagés à arrêter la musique à 15 heures aujourd'hui

Alain Decourchelle

Maire de Pluguffan (Finistère)

Joint ce matin par la rédaction de France 3 Bretagne, le maire de Pluguffan indique que "la rave est très bien organisée. C'est très propre. C'est presque professionnel." Selon lui, les organisateurs se sont engagés à "arrêter la musique à 15 heures pour ensuite nettoyer le site."

À LIRE : EN IMAGES. La Bretagne, terre de prédilection de la Rave Party ?

La rave party devrait être complètement terminée en fin de journée. Les autorités recommandent à la population d'éviter de circuler à proximité de l'aéroport.