Gilets jaunes: retour sur la mobilisation de ce samedi 24 novembre en Bretagne

Publié le Mis à jour le

Loin des échauffourées de l'avenue des Champs-Elysées à Paris, les manifestations en Bretagne se sont déroulées dans le calme. Seuls quelques incidents ont été signalés, comme à Langueux, dans les Côtes d'Armor, ou à Redon.

Peu d’incidents ont été signalés lors des manifestations des Gilets jaunes, ce samedi 24 novembre en Bretagne.

Sauf à Langueux, dans les Côtes-d’Armor, la mobilisation s'est poursuivie dans la nuit., Des gaz lacrymogènes ont dû être utilisés par les forces de l'ordre dans la soirée, après que les manifestants aient investit la zone commerciale. 

La RN12 a du être fermée à la circulation. 
 


Autre incident, à Redon, un automobiliste a tenté de franchir une intersection, faisant trois blessés.

Dans le Morbihan, les forces de l'ordre sont intervenues pour déloger les Gilets jaune du rond-point de Lann Sévelin, à Lorient, indiquent nos confrères du Télégramme.

Dans le Finistère ce sont les centres commerciaux qui ont vu leurs activités perturbés. De nombreux radars de circulation ont aussi été dégradé.

Des rassemblements avait eu lieu dans le secteur de Brest, Morlaix, Quimper, Concarneau, Quimperlé et Châteaulin.

Les forces de l’ordre ont dut intervenir à de nombreuses reprises, indique la Préfecture, pour "apaiser les tensions et pour contrôler des personnes aux comportements agressifs."

Toutefois, précise la préfecture, "dans l’ensemble, le dialogue avec les forces de l’ordre a globalement été maintenus et les éléments perturbateurs ont pu être maintenu à distance par des manifestants."