• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grandes marées: soyez prudents !

Des pêcheurs à pied sur l'estran / © ERIC FEFERBERG AFP
Des pêcheurs à pied sur l'estran / © ERIC FEFERBERG AFP

A partir de ce mercredi  et jusqu’à dimanche, les pêcheurs à pied et les promeneurs vont pouvoir profiter des grandes marées.  D’importants coefficients (jusqu’à 115) sont attendus. Attention de bien respecter certaines règles de sécurité.
 

Par robin Durand

Les appels à la vigilance sont bien mis en évidence sur les sites internet des préfectures bretonnes. Avec l’arrivée du printemps, les grandes marées restent un rendez-vous très prisé des amoureux du littoral.

Les coefficients annoncés (mercredi 100/107, jeudi 111/114, vendredi 115, samedi 113/109 , dimanche 104) promettent de bonnes parties de pêche à pied mais aussi de belles balades sur la côte.

Mais attention les consignes de prudence et de sécurité sont bien souvent ignorées ou minimisées. Avec pour conséquences des accidents, parfois aux issues tragiques et mortelles. En fevrier dernier , lors des précédentes grandes marées, les secouristes sont intervenus à de nombreuses reprises sur le littoral breton. On a même dénombré un décès dans les côtes d’armor à Binic .


Un spectacle quelque fois dangereux


Même sans vent fort, de basses pressions au baromètre peuvent provoquer une forte houle et des phénomènes de vague-submersion. Dans ce cas il vaut mieux ne pas traîner dans les parages.
le Sillon à Saint-Malo est un des endroits en Bretagne où il faut redoubler de prudence. Comme lorsque l'on veut voir le spectacle d'un peu trop près, ce qui s'annonce comme des embruns peut-être une véritable lame qui vous emporte.

Plusieurs personnes ont ainsi péri en mer en se faisant embarquer alors qu'ils étaient sur une digue.
La ville prévient du danger. La ville intègre les grandes marées dans son système d'alerte  par SMS en cas de phénomène météorologique exceptionnel. Sinon, un plan de stationnement et de circulation est à respecter.


Estran : soyez à l'heure !


Durant les grandes marées, l'Estran, cette zone où la mer se découvre, prend le large. La baie de Saint-Brieuc ou de Saint-Lunaire, par exemple, peuvent prendre des allures de désert à peine sec pour ceux qui s'aventureront pour une ballade ou une séance de pêche à pied. 

Non content de respecter cet environnement particulièrement fragile, parce qu'il ne se découvre que rarement, il faudra surveiller sa montre. Avec les forts coefficients, l'eau va monter très vite: à la vitesse d'une marche rapide dans certains endroits, à la vitesse d'un homme qui court dans la baie du Mont-Saint-Michel 
 

Les dix commandements pour le pêcheur à pied

Tu respecteras impérativement les horaires de marée et anticiperas la remontée de la mer  
Tu chercheras à étendre le plus possible ton corps sur la vase en cas d'envasement
Tu te muniras de moyens d’alerte (un téléphone protégé de l’humidité, un sifflet et une lampe torche)
Tu préviendras ton entourage de ton lieu de pêche, ainsi que de ton heure de retour avant de partir
Tu ne partiras pas seul
Tu porteras des vêtements de couleurs vives et adaptés aux conditions climatiques
Tu te renseigneras sur les prévisions météorologiques (www.meteofrance.fr)
Tu iras dans des endroits que tu connais
Tu éviteras les zones soumises à forts courants marins. (www.meteofrance.fr et www.vigicrues.gouv.fr)
Tu t’informeras sur la qualité sanitaire des sites de pêche ( www.pecheapied-responsable.fr ou www.finistere.gouv.fr )
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus