Grève des fonctionnaires, mobilisation dans toute la Bretagne

Des centaines de manifestants pour la défense du service public à Brest / © France 3 Bretagne
Des centaines de manifestants pour la défense du service public à Brest / © France 3 Bretagne

Troisième round des fonctionnaires contre la réforme de la fonction publique voulue par Emmanuel Macron et le gouvernement. Brest, Saint-Brieuc, Lorient, Vannes, Rennes...  la mobilisation est lancée dans toute la Bretagne.

Par Marc-André Mouchère

Éducation, Santé, territoriaux, policiers, postiers, ce sont tous les domaines de la fonction publique qui étaient concernés par cette appel à la grève de neuf syndicats dont CGT, FO, FSU, CGE-CGC, CFTC, Solidaires et y compris cette fois la CFDT Fonction Publique.

Manifestation à Quimper et à Rennes le 22 mai 2018
intervenants : à Quimper : Sabri Zidane - vice-président Unsa territoriaux du Finistère / Sophie Saffray - professeur des écoles à l'école Trégain de Rennes / Valérie Kerauffret - secrétaire de l'union locale CGT à Rennes / Fabrice Lerestif - secrétaire du syndicat Force ouvrière en Ille-et-Vilaine - France 3 Bretagne - Jérémy Armand / Claire Louet /A. Billet / S. Soviller


La mobilisation à travers la Bretagne

Selon nos confrères de la presse écrite Ouest-France et Le Télégramme, on a compté environ 3000 manifestants à Rennes, 2000 à Saint-Brieuc, 1000 à Quimper, 1000 à Lorient et 500 à Vannes.
 

Les lycéens et étudiants étaient une nouvelle fois en tête du cortège à Rennes / © France 3 Bretagne - J. Armand
Les lycéens et étudiants étaient une nouvelle fois en tête du cortège à Rennes / © France 3 Bretagne - J. Armand
Les lycéens et étudiants en tête du cortège à Rennes / © France 3 Bretagne - S. Grammont
Les lycéens et étudiants en tête du cortège à Rennes / © France 3 Bretagne - S. Grammont
© France 3 Bretagne - S. Grammont
© France 3 Bretagne - S. Grammont
Cortège de la manifestation pour la défense du service public à Brest / © France 3 Bretagne
Cortège de la manifestation pour la défense du service public à Brest / © France 3 Bretagne
Slogan lycéen lors de la manifestation à Brest / © France 3 Bretagne
Slogan lycéen lors de la manifestation à Brest / © France 3 Bretagne


Vent debout contre la réforme

Lorsqu'en février dernier, Edouard Philippe a annoncé sa réforme de l'Etat avec entre autres objectifs, une réduction de 120 000 emplois de fonctionnaires et la perspective d'un plan de départ volontaire, le gouvernement s'est mis à dos tous les syndicats.

Les fonctionnaires dénoncent en particulier la remise en question de leurs statuts adaptés de longues luttes à des métiers aussi différents que la police, l'éducation ou l'hôpital. L'idée d'aligner les conditions entre secteur privé et secteur public les irrite, eux qui dénoncent déjà un recours aux contractuels trop important (17% à 20%) vécu comme une attaque des statuts des fonctionnaires et de la pérennité de leurs emplois et de leurs salaires.

À Rennes Jérémy Armand était au départ de la manifestation place Charles de Gaulle pour rendre compte de la mobilisation
Départ de la manifestation des fonctionnaires à Rennes
avec interviews de Dominique Besson-Milord - Infirmière à l’hôpital de Fougères et responsable départementale CGT / Bernard Le Page - Professeur d’électro-technique et secrétaire départemental de la FEP-CFDT / Pascal Cherel - Fonctionnaire territorial et responsable départemental CGT - France 3 Rennes - Jérémy Armand / Antonin Billet


Le communiqué commun de neuf organisations syndicales de la Fonction publique


Pour rappel, les syndicats  CGT, CFDT, CFTC, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, CFE-CGC et FA  avaient cossigné un appel à cette grève du 22 mai.

"Les 9 organisations représentatives de la Fonction publique ont été reçues par Olivier Dussopt [le 15 mai] concernant leur préavis de grève du 22 mai prochain.

Elles ont rappelé au Ministre les principales raisons de cette grève : nécessité d’un dialogue social respectueux des représentants des personnels, rejet du projet de suppression de 120 000 emplois et d’un recours accru au contrat, désaccord sur la remise en cause des CAP et CHSCT... et leur exigence de mesures permettant une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous et les agent-es.

Le Ministre n’a apporté aucune réponse satisfaisante aux organisations. Cela confirme qu’il n’y a pas de véritables concertations ouvertes par le gouvernement.

Les organisations syndicales attachées à une Fonction publique rendant des services de qualité́ à toutes et tous les usager-es sur l’ensemble du territoire, aux valeurs et principes d’égalité́, de solidarité́ et de justice sociale, à la nécessité aussi de conforter les agent-es dans leurs rôles et dans leurs missions réaffirment la nécessité d’une forte mobilisation le 22 mai prochain.

Elles appellent toutes et tous les agent-es à être en grève et à manifester pour faire entendre leurs exigences.

Fait à PARIS, le 16 mai 2017"



Sur le même sujet

L'analyse de Météo Bretagne sur les risques de crues en Ile-et-Vilaine

Les + Lus