• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Accident de Saint-Médard-sur-Ille (35): une commémoration 7 ans après

Comme chaque année depuis la collision, dans laquelle trois personnes sont mortes, un hommage a été rendu aux victimes à Saint-Médard-sur-Ille / © C. Jauneau / France 3 Bretagne
Comme chaque année depuis la collision, dans laquelle trois personnes sont mortes, un hommage a été rendu aux victimes à Saint-Médard-sur-Ille / © C. Jauneau / France 3 Bretagne

Sept ans après le drame de Saint-Médard-sur-Ille (35), un hommage aux victimes a été rendu vendredi. Le 12 octobre 2011, trois passagers d'un TER sont morts dans une collision avec un camion à un passage à niveau. Un autre procès se profile car la SNCF, condamnée, a décidé de faire appel.

 

Par Hélène Pédech

Fidèles à la mémoire des trois morts de Saint-Médard-sur-Ille (Ille-et-Vilaine), soudés dans la douleur des 65 blessés et des familles, une trentaine de personnes leur a rendu hommage vendredi matin sur les lieux de l'accident.

Il y a sept ans, jour pour jour, ce 12 octobre 2011, un camion et un TER sont entrés en collision au passage à niveau de la commune. Un passage à niveau connu pour sa dangerosité.

 

Contexte difficile



La commémoration de cette année s'est déroulée dans un contexte particulièrement difficile. En juillet dernier, le procès tant attendu des deux entités, la SNCF et le chauffeur du poids lourd, s'est déroulé à Rennes. Le chauffeur a été condamné a trois ans d'emprisonnement avec sursis, l'entreprise ferroviaire à une amende de 600.000 €. Mais quelques jours, seulement après le jugement, la SNCF a fait appel, suivie du Parquet.

 
 
 

"J'aurais aimé que la SNCF laisse les victimes se reconstruire en douceur"




Il faudra probablement attendre deux ans avant un nouveau procès. Autant de temps supplémentaire, pour les victimes et leurs familles avant de pouvoir tourner la page.

"J'aurais aimé que la SNCF comprenne et qu'ils se disent + on laisse les victimes tranquilles, on les laisse se reconstruire en douceur +", regrette Marie-louise Beaupère,
blessée dans l'accident. Au bras de son mari, également blessé et qui garde des séquelles, Marie Dourdan reste combattive: "Il faut qu'on continue à avancer. Il ne faut pas lâcher prise maintenant."

 

"Les victimes ont certes besoin de justice mais aussi d'apaisement"



Ce nouveau bras de fer à venir s'apparente, pour les victimes, à un chemin de croix et à une diffculté de plus pour faire valoir leurs préjudices. "Il y a des dossiers, notamment relatifs à l'indemnisation de certaines victimes, qui sont encore en cours d'instruction, explique Lionel Labourdette, de l'Association Solidarité Saint-Médard PN 11. (...) Les victimes ont certes besoin de justice mais aussi d'apaisement."

 

La fin du passage à niveau en 2020




Une satisfaction tout de même pour l'association qui verra bientôt l'un de ses combats aboutir. Le passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille disparaîtra prochainement. Un viaduc enjambant la voie ferrée est en construction. Sa mise en service est prévue en 2020.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus