Alimentation. Après des intoxications alimentaires, des paquets de farine de blé noir font l'objet d'un rappel

Si vous comptiez faire quelques galettes ou crêpes de blé noir prochainement, vérifiez la provenance de votre farine. Après des signalements d'intoxications alimentaires, des paquets font l'objet d'une mesure de rappel. L'Agence Régionale de Santé a précisé la marque et le numéro de lot concernés.

C’est l’ARS Bretagne qui donne l’alerte. L’Agence régionale de Santé invite les consommateurs à vérifier s’ils possèdent "de la farine de blé noir bio de la marque JP Cloteau portant le numéro de lot 2A à consommer de préférence avant mars 2025. Et si c’est le cas, à ne surtout pas en consommer".

Signalements d'intoxications alimentaires

"Pour faire suite à différents signalements d’intoxications alimentaires, poursuit l’ARS dans un communiqué, ces produits, qui ont pu être achetés depuis le 1er mars 2024 dans des magasins spécialisés en produits d’agriculture biologique ou locaux dans les quatre départements bretons, ont fait l’objet de mesures de retrait-rappel par le fabricant compte tenu de la présence de "datura" dans les graines de blé noir". 

Des symptômes qui peuvent vous retourner comme une crêpe

 Le datura est une plante herbacée très commune, que l’on retrouve dans les champs et qui contient naturellement de très fortes teneurs en alcaloïdes tropaniques (atropine et scopolamine). Ces alcaloïdes sont toxiques et ont des effets sur le système nerveux. Cette plante peut contaminer certaines récoltes et être à l’origine d’intoxications aiguës.

Les symptômes peuvent être les suivants : sécheresse de la bouche, pupilles dilatées, troubles de la vue, tachycardie, agitation, confusion, désorientation spatiotemporelle, hallucinations, paroles incohérentes.

Ne pas consommer le produit et le ramener  au point de vente 

 "Les acheteurs concernés ont été contactés individuellement dès que possible (via les cartes de fidélité…)", souligne l’ARS. 

Mais si vous détenez ce produit, vous ne devez pas le consommer et le rapporter au point de vente pour destruction. Voici la liste des points de distribution concernés. L'alerte a également été émise par le site Rappel conso. 

Les personnes qui en auraient consommé ou utilisé dans la préparation de crêpes, pain, galettes, etc. doivent impérativement contacter leur médecin traitant ou appeler le 15 en l’informant de cette alerte, s’ils présentent des symptômes dans les heures suivant la consommation du produit.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité