Bruz : une manifestation contre la construction d'un groupe scolaire

Un rassemblement a été initié ce 12 décembre par l’association Bruz Plaine de Vie pour s’opposer à la construction d’un quatrième groupe scolaire sur la Plaine du Vert Buisson. Pour les manifestants, c’est l’emplacement choisi qui ne convient pas.

A Bruz, mobilisation d'habitants contre le projet d'un groupe scolaire prévu sur la plaine du Vert Buisson
A Bruz, mobilisation d'habitants contre le projet d'un groupe scolaire prévu sur la plaine du Vert Buisson © JM. Piron - France Télévisions

"Nous on considère que cette plaine c'est à la fois un jardin, un terrain de sport, un lieu de vie, un lieu d'échange pour tous les Bruzois. Et surtout, cette plaine se situe juste à côté d'un groupe scolaire qui existe déjà." Céline Gauthier fait partie de l'association Bruz Plaine de Vie. Ce samedi, elle et d'autres se sont rassemblés à 10 h 30 pour une manifestation, contre l'implantation d'un quatrième groupe scolaire dans la commune de Bruz, prévu sur la plaine Yann-Fañch Kemener en 2024. 

Des banderoles sur la plaine du Vert Buisson à Bruz pour dénoncer la construction d'un groupe scolaire
Des banderoles sur la plaine du Vert Buisson à Bruz pour dénoncer la construction d'un groupe scolaire © JM. Piron - France Télévisions

Cette espace voit pour l'instant une aire de jeux ainsi qu'un mini stade. "La concentration de groupes scolaires aura des conséquences : sur les flux de circulation, sur la scolarité car les enfants n'auront plus de terrain de sport. Il y aura beaucoup plus de bruits", ajoute Céline Gauthier.

Les opposants au projet demandent à la mairie de prendre plus de temps dans leur réfléxion mais surtout la possibilité d'étudier une autre alternative. La construction de cet école pourrait être selon eux envisagés sur un autre terrain, au sud ouest de Bruz et ainsi éviter la concentration des groupes scolaires. 

Le maire Philippe Salmon répond être limité sur les options. "On veut préserver aussi les eaux agricoles. Il ne nous reste pas beaucoup de possibilités à l'ouest en dehors de cette plaine du Vert Buisson. Je précise que cette dernière ne sera pas complètement impactée. Il en restera un grand bout puisque seul un tiers sera utilisé. Le bois ne sera pas impacté du tout. 

La ville envisage d'organiser une réunion publique en fonction du contexte sanitaire, pour débattre avec les habitants. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société aménagement du territoire environnement