Confinement et école à la maison : des ordinateurs portables fournis aux élèves bretons par les mairies ou départements

Des ordinateurs portables vont être fournis par le conseil départemental d'Ille-et-Vilaine. A Rennes, la mairie a aussi lancé une démarche en ce sens. Il s'agit d'un prêt aux élèves des familles non équipées du matériel nécessaire à la continuité scolaire, pendant le confinement. 
© IP3 PRESS/MAXPPP

600 ordinateurs vont être distribués par le Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine. Des collégiens doivent recevoir ce matériel. L'objectif ? Fournir les outils nécessaires à la continuité scolaire, durant le confinement. Il s'agit de pallier les inégalités entre les élèves, pas forcément tous équipés, pour éviter "la fracture éducative". Le Département engage 500 000 euros dans cette opération qui comprend l'achat, la configuration et l'acheminement.

Après un recensement par les chefs d’établissements auprès des familles, les besoins ont pu être évalués.


Un prêt 

 
La livraison de ces 600 ordinateurs portables débute ce 14 avril. Ils seront prêtés et non donnés, avec la signature d'une convention, aussi bien dans "le réseau publique que privé (47 publics, 19 privés)" explique Franck Pichot, vice-président du Conseil départemental, délégué à l'éducation et à la jeunesse. L'Ille-et-Vilaine compte 55 000 élèves de collège.

"Il fallait répondre à une urgence, éviter que des élèves décrochent complètement." Au-delà du matériel, les services départementaux travaillent sur les difficultés de connexion, pour les zones mal desservies. 

"C'est une bonne initiative" confirme Olivier Pinzan, principal d'un collège à Fougères. "Une vingtaine d'élèves est concernée chez nous. Jusque là nous avons fait parvenir les cours et leçons par courrier, une fois par semaine, avec un suivi téléphonique. Une fois qu'ils auront les ordinateurs, nous les aiderons aussi par téléphone. Cet usage n'est pas forcément évident non plus pour tout le monde." 
 
Dès le 13 mars, jour de l'annonce de la fermeture des établissements scolaires, le département du Finistère a décidé de prêter 200 tablettes à des collégiens, et 50 pc portables, "un prêt sans caution, basé sur un accord entre les familles et les collèges. "Les tablettes sont déjà des outils pédagogiques utilisés dans nos établissements." I

A Rennes, la mairie a aussi entamé des démarches afin de distribuer des ordinateurs, aux familles en difficulté. La ville a mis à disposition 90 appareils."Les besoins ont été identifiés avec l'Education nationale, les parents signent une charte pour le prêt d'ordinateur, qui dure jusqu'à la fin du confinement."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : école à la maison santé société éducation internet économie