À Lorient, l’association Défis offre 80 ordinateurs aux enfants non équipés

Dans le Morbihan, 80 ordinateurs vont être remis à des jeunes de l’Aide sociale à l’enfance grâce à la mobilisation de l’association Défis, en lien avec la Sauvegarde 56. Objectif : aider les enfants les plus démunis à poursuivre leur scolarité en ligne.
 

Robin Livec et Mickaël Leblond (association Défis) et Matthieu Lavenu (Sauvegarde 56)
Robin Livec et Mickaël Leblond (association Défis) et Matthieu Lavenu (Sauvegarde 56)

En cette période de confinement, les ordinateurs tiennent une place centrale dans le quotidien de tous les foyers. Pour travailler, rester en lien avec nos proches, se divertir, et pour poursuivre sa scolarité. 

Mais en termes d’équipement, l’association Défis qui depuis 2007 lutte contre la fracture numérique, le sait bien, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Aussi a-t-elle tout naturellement décidé de participer à lopération "Des ordis pour nos enfants".
 

Une plate-forme de mise en relation


Lancée par le secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, Adrien Taquet, pour permettre à tous les enfants d’accéder aux contenus éducatifs mis en ligne, une plateforme a été créée pour faciliter le rapprochement entre de potentiels donateurs, et les structures de l'Aide sociale à l’enfance les plus proches. 

C’est ainsi qu’à Lorient, l’association Défis s’est rapprochée de la Sauvegarde 56 qui, dans le département du Morbihan, agit auprès des personnes, enfants, adultes et familles en difficulté. Elle s’apprête ainsi à lui remettre 80 ordinateurs.
 

Du matériel et un tutoriel


Récupéré auprès d’administrations et d’entreprises privées, ce matériel informatique a dans un premier temps été remis en état, et réinitialisé, pour être utilisé en toute sécurité par des enfants. À charge ensuite à la Sauvegarde 56 d’assurer la distribution auprès de foyers de vie ou d’hébergement pour mineurs, et au sein de familles d’accueil. 

Un premier lot a été livré ce vendredi 3 avril. Un tutoriel d’utilisation accompagne chaque ordinateur afin de garantir les savoirs de base. L’association se dit également prête à répondre au cas par cas aux sollicitations de familles qui en feront la demande.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité éducation