• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dinard Film Festival : la présidente du jury Monica Bellucci, très bien entourée

© ANDER GILLENEA / AFP
© ANDER GILLENEA / AFP

Le Dinard Film Festival, convoque le 7e art britannique du 26 au 30 septembre 2018 dans la station balnéaire de la Côte d'Émeraude pour la 29e fois. Pour cette édition, aux côté de sa présidente, Monica Bellucci, le jury, comptera encore Alex Lutz, Emmanuelle Bercot ou Rupert Grint.

Par Krystell Veillard


Le jury de ce 29e Dinard Film Festival, qui le 29 septembre prochain devra remettre le Hitchcock d'or à l'un des six films en compétition, est présidé par Monica Bellucci. A ses côtés, la comédienne italienne pourra compter sur la réalisatrice et comédienne Emmanuelle Bercot (actrice dans Mon Roi et réalisatrice de "La Fille de Brest" ou "La Tête haute"), le comédien Alex Lutz, Sabrina Ouazani, actrice révélée par Abdellatif Kechiche, le distributeur, Thierry Lacaze, et puis pour la partie Outre Manche, Rupert Grint, acteur et copain de Harry Potter, Ian Hart, acteur lui aussi et professeur d'Harry Potter; la comédienne écossaise Kate Dickie.

 
 
 

La jeunesse et le sourire très présents dans les films proposés

Un festival, dont le directeur Hussam Hindi réaffirme que "l'’enjeu fondamental est de garder intact le lien avec la production récente et avec les jeunes talents du cinéma britannique. Beaucoup de premiers films en compétition et en avant- première donc; une compétition de courts-métrages réunissant les talents de demain, seront la preuve que la production cette année fait confiance à l’avenir d’une profession « malmenée » par les sirènes du Brexit. Une sélection 2018, nous précise Hussam Hindi, dont le thème dominant est la jeunesse, "de nombreux films mettent en scène des jeunes confrontés à la sexualité, à l’éducation, aux adultes, à l’amour, à la liberté et à la fête…", le directeur du festival ajoute encore que "Le sourire domine presque la moitié de la compétition et pas moins d’un tiers des films en avant-première sont des comédies."
 

Les films en compétition

  • Funny cow, du réalisateur Adrian Shergold, sur une humoriste, qui puise dans son passé difficile pour écrire ses spectacles.
  • The Happy Prince, de et avec Ruppert Everett, avec Colin Firth et Emily Watson sur le vie d'Oscar Wilde
  • Jellyfish,  de James Gardner, avec Liv Hill, sur la vie difficile d'une jeune fille, jusqu'à ce qu'elle se découvre un talent de comédienne.
  • Old Boys, de Toby MacDonald, raconte comment un élève brillant, aide un camarade joli garçon, à séduire la fille de leur prof de français.
  • Pin Cushion, un film de Deborah Haywood, sur les relations entre une mère et sa fille, bousculées par un changement de vie.
  • Winterlong, de David Jackson, sur l'arrivée de son fils adolescent dans la vie d'un braconnier solitaire. 
     
Outre la compétition pour les longs métrages, le festival propose également une compétition de courts-métrages, mais encore une quinzaine de films britanniques présentés en avant-première, toujours un bon panorama de ce qui se tourne Outre-Manche, mais encore, des hommages, l'un autour d'Agatha Christie, et puis des rencontres, des master-class. Bref le Festval de Dinard c'est une "véritable vitrine d’un cinéma vif et actuel, à la fois pointu et populaire", c'est ce qu'annonce le programme.
 













 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

French Touch - Miossec

Les + Lus