Enquête « +1,5°C » en 2040 : quand la rivière déborde, les élus bretons nagent en plein dilemme

Lorsque des crues frappent la Bretagne, les élus peinent à trouver des solutions pour juguler les inondations. Les étudiants en journalisme de Sciences Po Rennes donnent la parole à ceux qui tentent d’allier sécurité et économie. Au risque de ne pas y parvenir.

© Sciences Po
Courants contraires
" Quand l'eau atteint le chêne, je sais qu'il me reste une heure pour mettre la maison hors d'eau. " Debout sur le pas de sa porte, Didier Mugniery désigne un arbre au tronc noueux, enraciné à quelques mètres à peine de la porte d'entrée et tout près de ses deux voitures. Une heure, donc. Il faut être rapide.

Le couple Mugniery est installé ruelle des Moulins, à Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine). Une jolie petite ville construite à l'ouest de Rennes ; 6 657 habitants, des murs de schistes rouges et un vieux centre médiéval. La ville enjambe deux cours d'eau : le Meu et le Garun, qui se rejoignent à quelques centaines de mètres du domicile des Mugniery. On ne le voit pas à l’œil nu mais le terrain est en pente douce : leur maison souffre donc moins des crues que celles de leurs voisins. Reste que l'eau a déjà flirté avec les prises électriques du rez-de-chaussée.

La suite de cette enquête ci-dessous. Cliquez sur Read More pour entrer.
 Courants contraires
 
« +1,5°C », la Bretagne dans l'urgence climatique

+1,5°C à la surface de la terre à l’horizon 2040. Ce degré supplémentaire pourrait bien changer notre mode de vie.

Nous sommes quatorze étudiant·e·s en journalisme à Sciences Po Rennes et, pendant trois mois, nous avons mené l’enquête. Nous avons sillonné la Bretagne, de Guipry-Messac à Brest, de l’Île-Tudy à Saint-Malo, nous vous avons rencontré·e·s pour comprendre comment l’on vit l’impact du réchauffement climatique aujourd’hui, et comment on le vivra demain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique environnement inondations météo intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter