• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fougères : trois personnes intoxiquées au monoxyde de carbone

Illustration / © Photo PQR/L'Est Républicain via Maxppp - L. Vadam
Illustration / © Photo PQR/L'Est Républicain via Maxppp - L. Vadam

Ce lundi soir, les pompiers sont intervenus dans un immeuble dans le sud de Fougères (Ille-et-Vilaine). Trois personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone. 9 autres ont du être évacuées et relogées. 

Par Thierry Peigné


C'est en fin d'après-midi ce lundi, vers 18h30 que les pompiers ont reçu l'alerte. Des occupants d'un immeuble d'habitation de la rue du Bois-Guy à Fougères se plaignaeint de céphalées et de nausées, tous les signes de malaises provoqués par une intoxication au monoxyde de carbone.

Les 12 personnes présentes dans l'immeuble ont été évacuées. Trois ont été transportées à l'hôpital, en urgence relative.

Selon les pompiers, une chaudière collective défaillante serait à l'origine du dégagement du monoxyde de carbone. La chaudière ne pouvant être remise en état dans l'immédiat, la majorité des occupants de l'immeuble ont dû être relogées ponctuellement par la mairie.
 

Un gaz toxique et invisible

Lorsque les températures baissent et que les chauffages sont utilisés de manière intensive, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Plusieurs symptômes peuvent annoncer une intoxication au monoxyde de carbone comme des maux de tête, de la fatigue ou des nausées. 

En cas de suspicion d’intoxication :
  • aérez immédiatement les locaux;
  • arrêtez si possible les appareils à combustion;
  • évacuez les locaux;
  • appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).
Ce gaz toxique est invisible, inodore et non irritant. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes.
 

Un gaz toxique et invisible

Lorsque les températures baissent et que les chauffages sont utilisés de manière intensive, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Plusieurs symptômes peuvent annoncer une intoxication au monoxyde de carbone comme des maux de tête, de la fatigue ou des nausées. 

En cas de suspicion d’intoxication :

  • aérez immédiatement les locaux;
  • arrêtez si possible les appareils à combustion;
  • évacuez les locaux;
  • appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

Ce gaz toxique est invisible, inodore et non irritant. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes.

Sur le même sujet

Littoral, les steppes de l'estran

Les + Lus