La maîtresse d'école part en live va rester à l'écran jusqu'à l'été

Le recteur l'a annoncé ce mercredi matin en conférence de presse, Marie-Solène Letoqueux, institutrice de la région de Fougères, qui fait classe en vidéo sur youtube, va pouvoir continuer à enseigner par écran interposé, jusqu'à la fin de l'année scolaire. Une réponse à la demande des parents.

Marie-Solène Letoqueux fait classe devant la caméra
Marie-Solène Letoqueux fait classe devant la caméra © Jean-Michel Piron - France Télévisions

Le recteur l'a annoncé ce mercredi, "la maîtresse d'école part en live" va pouvoir se poursuivre sur internet jusqu'à la fin de l'année scolaire et pour ce faire, l'institutrice, sera d'ailleurs remplacée dans sa classe. "Une vraie reconnaissance" pour la fameuse maîtresse, Marie-Solène Letoqueux, qui souhaite continuer elle aussi "On répond à un besoin", note t-elle,  je me sens utile et si je peux continuer à assurer cette continuité pédagogique, c'est bien et c'est un vrai honneur pour moi !
 

Engouement pour les vidéos de la maîtresse


Il y a quelques semaines, nous vous faisions en effet part de l'engouement suscité par les vidéos en direct de l'enseignante de maternelle, qui s'était mis à faire cours sur la toile. La professeure des écoles de la petite commune de Luitré-Dompierre, près de Fougères en Ille-et-Vilaine a en effet lancé avec l'aide de son conjoint et de toute une équipe, une chaîne youtube depuis le début du confinement pour faire classe par écran interposé, à des petits bouts de choux de 3 à 6 ans. Une jolie initiative fort bien réalisée, qui a rencontré un succès phénoménal avec des petits élèves de toute la France et même bien au-delà du territoire hexagonal. Actuellement la chaîne compte "près de 90 000 abonnés, un chiffre absolument incroyable, avec près de 8000 enfants présents lors des directs", se réjouit la jeune femme.
 


Une pétition pour garder la maîtresse à la maison !


Dans la perspective du retour à l'école, à partir du 11 mai et de l'arrêt de la chaîne, une pétition, avec près de 1000 signatures, a même vu le jour pour appeler à ce que la maîtresse poursuive la classe en ligne, avec l'argument que "pour la plupart des parents se sentant démunis face à l'enseignement de nos petits bouts à la maison (...)  l'émission "la maîtresse part en live" devenait un rendez-vous incontournable pour aider nos enfants à garder le rythme scolaire. Cette émission s'avère d'intérêt public." Toutes les classes ne rouvrant pas et beaucoup de parents ne pensant pas faire revenir leurs enfants à l'école tout de suite, estiment donc que la chaîne a toujours toute son utilité. Le recteur leur a donc donné raison en permettant à la maîtresse de continuer à enseigner sur internet.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus : école à la maison santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter