Les véhicules de collection bannis des grandes villes ? Inquiétude en Bretagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Jauneau avec Sylvaine Saliou

Les véhicules de collection seront-ils bientôt bannis des grandes villes ? Un des articles de la Loi Climat et Résilience prévoit qu’en 2024, seuls les véhicules les moins polluants pourront circuler dans les villes de plus de 150 000 habitants. En Bretagne, les amateurs sont inquiets

 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Dimanche 27 avril dernier, se déroulait la journée Nationale des Véhicules d'Epoque. à Dol-de-Bretagne (35). Ce rassemblement, en version réduite pour cause de Covid, a eu lieu en présence d'une trentaine de collectionneurs.
Ils ont parlé mécanique mais aussi loi Climat, car l'article 27 de ce projet de loi devrait interdire en décembre 2024, la circulation de ces véhicules dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants, pour protéger la qualité de l'air. Dans notre région, un collectionneur de Rennes ou Nantes ne pourra plus sortir sa voiture ou ralier une sortie si prisée par ces amateurs.

Vincent Bruyant, propriétaire d'un modèle de Coccinelle est un peu dépité : "Ça fait mal au coeur, moi encore je suis dans une petite ville et j'espère pouvoir encore sortir et continuer à faire des rassemblements mais ça devient compliqué" confie t-il.

Philippe Ruaux, Président du club des "Autocyclettes du Pays Dolois" a lui, l'habitude dès les beaux jours venus, de se balader sur la côte d'Emeraude, dans son joyau bichonné avec soin. Il est un peu inquiet.

Un véhicule qui ne roule plus, il va s'user encore plus rapidement que s'il est utilisé. De plus, avec nos anciens modèles, nous, collectionneurs, on participe à la conservation du patrimoine industriel français et étranger!

Philippe Ruaux, Président du club des  "Autocyclettes du Pays Dolois"


Jean François Lemonnier lui, s'est offert il y a quelques années, une voiture de course, une Salmon de 1923. Il roule moins de 1000 kms par an, comme la plupart des collectionneurs. Pour lui, cette interdiction de circuler dans les grandes villes n'aurait quasi aucun effet sur la qualité de l'air. 

"Une voiture comme la mienne, ça fait du 7 litres au 100, ce n'est pas ça qui va polluer comme des supertankers ou des avions, qui eux, consomment énormément" argumente t-il.

Ces collectionneurs réclament au minimum, une vignette spécifique  qui les autoriserait à circuler même dans les grandes villes.  


Pour rappel, chez nous, le Tour de Bretagne des véhicules anciens rassemble en moyenne chaque année plus de 800 voitures et motos principalement. Il attire des dizaines de milliers de personnes au bord des routes. Les éditions de 2020 et de 2021 ont dû être annulées en raison de la crise sanitaire. La manifestation fait étape parfois à Rennes. La traversée de la ville pourrait être remise en cause, les véhicules en carte grise collection ou non, ne pourront plus défiler dans cette grande agglomération si la nouvelle réglementation est adoptée. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité