Pays de Saint-Malo: le feu tricolore solaire n'a pas assez de soleil pour fonctionner

illustration feu tricolore / © France 3 Aquitaine
illustration feu tricolore / © France 3 Aquitaine

Le premier feu tricolore d'Europe à énergie solaire installé en 2016 à Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine près de Saint-Malo a dysfonctionné cet hiver. La raison: le manque de soleil... 

Par Maylen Villaverde

C'était "un dispositif routier novateur. Le premier en Europe et le deuxième dans le monde ! " Quelle fierté pour Châteaunef-d'Ille-et-Vilaine d'accueillir le tout premier feu tricolore à énergie solaire. En 2016, deux fois quatre panneaux solaires avaient ainsi été installés pour alimenter le feu tricolore de la zone industrielle de cette commune du Pays de Saint-Malo. C'était en 2016.

Deux ans plus tard il y a toutefois une ombre au tableau...

"Il a été constaté des dysfonctionnements sur le feu en raison du manque d’énergie solaire pendant la période d’hiver"

a déclaré le maire Joël Masseron cité par le Pays Malouin.

Une moquerie qui fait rire aux quatre coins de l'hexagone


Pas assez de soleil en Bretagne ? Tout est une question de proportion et de point de vu...

Ce scoop de premier ordre a pu alimenter les rubriques insolites de nombreux journaux et sites internet en cette fin de semaine. L'information a d'abord été donnée par le Pays Malouin (normal), qui a rapidement été repris par La Provence, et Le Parisien. Et oui, les blagues sur la météo bretonne ont toujours autant de succès et encore de beaux jours devant elles !

Le vent plus fiable que le soleil... 


En attendant à Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine il a bien fallu trouver une solution ! La municipalité a donc décidé de compléter l’installation avec une éolienne pour parer à ce manque d’énergie. Cette fois-ci pas de risque de voir l'engin en sous-alimentation. Dans le Pays de Saint-Malo on ne manque pas d'air.

Coût total de l'opération : environ 90 000 euros d'investissement. De quoi voir rouge...


Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus