Prévention, sécurité, économie de carburant... les meilleurs routiers bretons se défient à Cesson-Sevigné

durée de la vidéo : 00h01mn58s
15 candidats ont participé au trophée des routiers à Rennes, vendredi 16 juin. ©Bruno van wassenhove/FTV

La 5eme édition du trophée des routiers s'est déroulée vendredi 16 juin à Cesson-Sévigné. Un concours entre chauffeurs poids lourd pour désigner le lauréat qui représentera la région Bretagne en septembre lors du concours national.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

15 candidats bretons s'affrontaient ce vendredi 16 juin, à Cesson-Sévigné, dans cette 5e édition du "trophée des routiers". Le meilleur conducteur sur simulateur ainsi que sur l'épreuve de l'oral et du QCM remporte le trophée et pourra représenter la région Bretagne en septembre pour le concours national. 

"C'est laborieux" déplore Stéphane Arrokiassamy en apprenant sa performance sur le simulateur de semi-remorque. Le chauffeur poids lourd depuis quatre ans a heurté deux obstacles et franchi une ligne blanche. "C’est de l’ordinateur, on n’est pas sur un vrai camion dans les mains avec un vrai ressenti" reconnaît-il. La manœuvre d'un engin de 44 tonnes n'est pas forcément évidente, encore moins sur simulateur de l'aveu de Stéphane. 

1500 conducteurs recherchés en Bretagne 

Ce parcours de maniabilité est identique à ceux qui se font sur les pistes d'entraînement. Les obstacles rencontrés représentent un bon test pour rester vigilant dans la vie réelle. Ces obstacles, "ça peut être une voiture un piéton, un bâtiment un motard, un enfant ça peut être beaucoup de choses finalement", détaille Yann Cueff examinateur du trophée des routiers.

Mais pour Bruno Hennequin, directeur Centre AFTRAL "Apprendre et se Former en Transport et Logistique" l'essentiel avec ce concours est de "mettre l’accent sur tous les efforts que fait la profession transport en termes de prévention, de sécurité en termes d’économie de consommation de carburant." Il forme des stagiaires toute l'année aux métiers du transport et de la logistique. Et le secteur recrute : 1500 conducteurs de marchandise sont recherchés en Bretagne. 

Le titre de meilleur routier breton a été décerné à Rudy Flament, de la société Berto Ouest de Noyal sur Vilaine. Il ira participer à la finale nationale en septembre à Paris. 

avec Gilles Le Morvan et Bruno Van Wassenhove