• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Acide picrique: tous les collèges et lycées bretons seront inspectés

Le déminage des 3 bouteilles a eu lieu peu avant midi / © P. Soulabaille
Le déminage des 3 bouteilles a eu lieu peu avant midi / © P. Soulabaille

Après la découverte de bouteilles d’acide picrique dans deux établissements scolaires de Vannes, en début de semaine dernière, la rectrice d’académie de Rennes demande à tous les établissements de la Région, une vérification dans leurs labos.

Par Sylvaine Salliou

Dans un courrier, la rectrice de l'académie de Rennes demande de vérifier s'il y a des fioles d’acide picrique dans les labos de tous les collèges et lycées bretons. Des flacons ont été découverts en début de semaine dans deux lycées de Vannes.

Plus de 500 établissements sont concernés : 384 collèges, 121 lycées et 57 lycées professionnels.

Dans ce courrier, un protocole d’évacuation en cas de présence d'acide picrique est également indiqué, car le produit est hautement explosif. L'acide picrique était encore utilisé il y a peu en cours de chimie. Il devient dangereux au fil du temps, lorsqu'il vieillit et se cristallise. Il n'explose qu'en cas de choc. À l’état liquide, il est inoffensif. Si les chefs d'établissement en découvrent, ils doivent faire appel à des entreprises spécialisées.

Cette semaine, la préfecture du Morbihan avait déjà donc annoncé qu'un inventaire précis des produits chimiques serait demandé à tous les établissements scolaires du département.


A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus