• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Acigné : le “serial creveur de pneus” interpellé après avoir percé 335 pneus de 150 véhicules

Une des voiture victime du "serial creveur de pneus" d'Acigné et le couteau avec lequel l'individu pratiquait ses méfaits / © Gendarmerie d'Ille-et-Vilaine
Une des voiture victime du "serial creveur de pneus" d'Acigné et le couteau avec lequel l'individu pratiquait ses méfaits / © Gendarmerie d'Ille-et-Vilaine

Un "serial creveur de pneus" sévissait depuis fin novembre à Acigné, dans la métropole de Rennes. L'enquête de gendarmerie a permis son arrestation ce jeudi 27 décembre. En quelques semaines, ce sont 335 pneus de 150 véhicules qui ont été les victimes du couteau de l'agresseur.

Par Thierry Peigné


"Son interpellation est le fruit du travail d'enquête de la gendarmerie de Liffré et de la brigade de recherche de Rennes" avance le lieutenant-colonel Louis, officier adjoint du commandant du groupement d'Ille-et-Vilaine.
L'interpellation de celui que l'on commençait à appeler le "serial creveur de pneus" d'Acigné a eu lieu ce jeudi 27 décembre, soit un mois après le début de ses méfaits. Elle met fin à une série de nuits de psychose dans cette commune de  7 000 habitants à la périphérie de Rennes. Car l'auteur présumé de ces faits s'en prenait à plusieurs voitures par nuit. Les véhicules étrangers représentaient la grande partie de ces cibles.
 

335 pneus et 150 véhicules

Les neufs premières plaintes sont arrivées au lendemain de la nuit du 28 au 29 novembre où 9 véhicules avaient été visés. L'auteur réitérera ses actes plusieurs nuits : celle du 8 au 9 décembre puis celle du 13 au 14 décembre où 50 voitures eurent leurs pneus de percés et enfin dans la nuit du 20 au 21 décembre où là ce furent 80 plaintes que les gendarmes de Liffré recueillirent.
 

"Un mal-être et des problèmes personnels"

Le suspect a été interpellé "suite à des opérations de surveillances dans la ville et à des éléments de l'enquête" précise le lieutenant-colonel Louis. Dans le cadre de ces patrouilles, "l'homme a été contrôlé il y a quelques jours et c'est la concordance de plusieurs éléments de l'enquête qui ont permis de revenir vers lui et de l'interpeller ce jeudi".

L'auteur présumé des faits est un homme de 29 ans, originaire du secteur et qui réside dans une commune limitrophe d'Acigné. Il est connu des forces de gendarmerie "pour des violences mais par pour des dégradations". Lors de son audition à la gendarmerie, il a reconnu assez rapidement les faits. 

Quant à ses motivations, elles restent floues.

"Il a justifié ses actes par un mal-être et des problèmes personnels" précise l'officier de gendarmerie.

L'homme serait psychologiquement fragile.

À l'issue de sa garde à vue, l'auteur présumé des faits sera déféré devant le procureur de la République de Rennes ce samedi 29 décembre. "La totalité des plaignants sera alors contactée pour connaître les suites judiciaires à venir" ajoute le gendarme.
 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus