Aéroport de Rennes-Saint-Jacques. les manifestants font un maximum de bruit pour faire cesser les nuisances sonores

Des tambours, des casseroles, des sifflets, des trompettes, des klaxons… tous frappés, heurtés, soufflés, tambourinés dans un seul but, être le plus dissonant et le plus affreux possible. Les manifestants veulent se faire entendre des autorités afin que les avions qui décollent où se posent à l’aéroport de Rennes- Saint-Jacques ne survolent plus leurs maisons.

Les habitants de Vern sur Seiche ont manifesté ce 10 septembre 2022 pour protester contre les nuisances sonores de l’aéroport de Rennes-Saint-Jacques.

Depuis le mois de mars, les avions ont changé leur trajectoire et décollent et atterrissent désormais en passant au-dessus de la commune.

 

"Ça fait du bruit !"

 

"De mon jardin, je vois les trains d’atterrissage, je peux lire les noms de chaque compagnie, s’agace Virginie Chevallier, du Collectif Vernois contre les nuisances sonores. Le premier vol passe à 4h30 du matin, déplore-t-elle, je l’entends, " dit-elle avant de dresser la liste de tous ces petits désagréments qui lui pourrissent la vie :" Je suis obligée de fermer les baies vitrées, et même ainsi, quand je suis au téléphone et qu’un avion est en approche, on ne peut plus utiliser le haut-parleur. Et quand des amis viennent boire l’apéritif, si un avion passe, on arrête de parler ! C’est invivable !"

D’autres tracés possibles

 

Les habitants de Vern sur Seiche, appuyés par leurs élus, demandent qu’un nouveau tracé soit établi et respecté et que les avions survolent les terres agricoles plutôt que les maisons.

Les manifestants rappellent aussi que la commune abrite un dépôt pétrolier, un site Seveso dont le survol leur semble particulièrement dangereux.

Une nouvelle manifestation est déjà prévue la semaine prochaine devant la Préfecture d’Ille-et-Vilaine qui doit prochainement donner son avis sur le nouveau tracé.