• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Après le black-out gare Montparnasse, la gare de Rennes gère la crise

La gare de Rennes dans le calme, malgré la panne à Montparnasse / © Olivier Hue
La gare de Rennes dans le calme, malgré la panne à Montparnasse / © Olivier Hue

Dans l'après-midi de vendredi, alors que la gare Montparnasse était coupée d'électricité, la gare de rennes était dans le calme. Un calme qui précède l'arrivée de voyageurs en provenance de Paris, pour laquelle il a fallu s'organiser.

Par Stéphane Grammont

Alors que c'est la cohue à la gare Montparnasse, victime de l'incendie d'une transformateur de RTE, que des voyageurs partant pour le sud-ouest sont détournés vers Austerlitz, d'autres, usagers des Transiliens, vers Versailles-Chantier, la gare de Rennes était dans un calme trompeur.

Le 15h35 parti, avec 1h15 de retard pour Paris, le 16h35 avec 20 mn de retard. Des départs qui se sont fait dans le calme, avec manifestement une partie des voyageurs ayant respecté la consigne de la SNCF de reporter son voyage.

Ensuite, ce fut le calme, avant un nouvel afflux en provenance de Paris.
 

Le rappel des gilets rouge

En provenance de Montparnasse, "nous ferons partir une moyenne de trois allers-retours par heure, à partir de 15 heures" avait détaillé la direction de la SNCF dans une conférence de presse.
 

Pour accueillir les victimes de ce black-out à Montparnasse, des "gilets rouges" ont été rappelés. La sécurité civile a également installé un stand, proposant des rafraîchissement. Et les correspondances modifiées. 
 

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus