En Bretagne, la consommation de cocaïne de plus en plus fréquente

Dans la région, la cocaïne est de plus en plus démocratisée selon l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) 2016-2017. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Dans la région, la cocaïne est de plus en plus démocratisée selon l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) 2016-2017. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Ce mardi 19 décembre, l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) a rendu ses conclusions sur les tendances récentes et nouvelles drogues pour l'année 2016-2017. Il apparaît que la consommation de cocaïne se démocratise en Bretagne, en particulier dans les centres-villes.

Par Jeanne Travers

D'une manière générale, la cocaïne fait son retour en France. "Pendant plusieurs années, les usagers s'en étaient détournés en raison d'une baisse de pureté", a expliqué à l'AFP Agnès Cadet Taïrou, épidémiologiste et spécialiste de la veille sur les phénomènes émergents à l'OFDT.

Désormais plus "pure", cette poudre blanche venue majoritairement des Antilles ou de Guyane semble de plus en plus consommée. En particulier dans la région Bretagne, où "les acheteurs potentiels sont désormais sollicités directement dans la rue, à proximité ou même à l'intérieur des bars", indique l'OFDT dans son dernier rapport.

Par ailleurs, selon l'Observatoire, le site de Rennes "évoque la plus grande visibilité du phénomène des dealers "Kleenex", désignant les personnes recrutées à la journée et à la semaine."

Des consommateurs hétéroclites


Désormais, la cocaïne séduit un public hétéroclite allant des "personnes insérées" au précaires, en passant par les fêtards. Les occasions pour la consommer se multiplient : "dans des "fêtes", mais aussi, fait nouveau, aux "apéros" ou dans des "cadres non festifs"", indique Agnès Cadet Taïrou.

L'OFDT note également une explosion de la consommation de MDMA dans la région Bretagne, particulièrement en vogue auprès des jeunes. D'une manière générale, "l'augmentation des affaires de stupéfiants" s'accompagne d'une hausse de la violence et de "confiscations d'armes à feu, lesquelles sont destinées à protéger les propriétaires des agressions".

► Lire le rapport dans son intégralité :

► Revoir les explications de Catherine Jauneau :
En Bretagne, la consommation de cocaïne de plus en plus fréquente
Les drogues sont-elles en train de se banaliser en Bretagne ? Une étude menée dans plusieurs grandes villes de France dont Rennes révèle en tout cas les tendances récentes et les habitudes de consommation. La vente de cocaïne par exemple augmente. - France 3 Bretagne - Catherine Jauneau


Sur le même sujet

L'analyse de Météo Bretagne sur les risques de crues en Ile-et-Vilaine

Les + Lus