CARTE. Groupes de niveau : où sont les manifestations de ce mardi 2 avril en Bretagne contre "le choc des savoirs"

"Non au choc des savoirs, oui au choc des salaires et des moyens dans l'école publique". C'est le slogan de la journée de manifestation menée le 2 avril 2024 par les syndicats de l'enseignement partout en France. Découvrez sur notre carte les six rassemblements prévus en Bretagne.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils demandent "l'abandon de la réforme sur les groupes de niveau au collège."

Les principaux syndicats de l'enseignement (SNES-FSU, premier syndicat du secondaire, SNEP-FSU, Sud éducation et CGT éducation notamment) appellent à une journée de mobilisation contre la réforme au collège voulue par Gabriel Attal. Une réforme dont le texte a été publié au Journal officiel le 17 mars 2024.

À LIRE : "Groupes de niveau : impossible à mettre en place dans la moitié des collèges"

L'abandon des groupes de niveau

Leur slogan "Non au choc des savoirs, oui au choc des salaires et des moyens dans l'école publique" sera entonné lors des manifestations prévues ce 2 avril 2024 dans six villes bretonnes : Saint-Brieuc, Brest, Quimper, Rennes, Lorient et Vannes.

Dans la carte ci-dessous, cliquez sur la ville qui vous intéresse et vous aurez l'heure et le lieu du rassemblement.

Plusieurs revendications seront mises en avant comme la hausse des salaires des personnels, mais aussi celle des moyens financiers. Cependant, la principale reste celle demandant l'abandon des groupes de niveau au collège pour le français et les mathématiques.

Une réforme contre les élèves des classes populaires.

intersyndicale manifestation 2 avril 2024

Dans un communiqué signé par l'intersyndicale, les syndicats mobilisés affirment que "le gouvernement cherche à imposer un modèle d’École du collège au lycée qui vise à faire sortir de l’École publique, le plus tôt possible et à chaque étape de leur scolarité, les élèves des classes populaires." Selon le texte rendu public la semaine dernière, ils affirment que "le gouvernement vient à passer en force, en publiant des textes au mépris de l’avis de la profession."

A LIRE : "Groupes de niveaux : on n'en veut pas"

Les groupes de niveau seront la règle.

Gabriel Attal,

Premier ministre

De son côté, Gabriel Attal le Premier Ministre, a répété à plusieurs reprises que ces changements seront appliqués : "à partir de la rentrée prochaine, en français et en mathématiques, en sixième et en cinquième dans un premier temps, les élèves seront dans des groupes de niveau avec des élèves du même niveau." 

Pour le gouvernement, cette réforme doit permettre "d'élever le niveau des élèves".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité