CINEMA. L'humoriste Jean-Yves Lafesse fait sa dernière apparition à l'écran dans le film "Monsieur Constant" tourné sur l'Ile-aux-Moines

durée de la vidéo : 00h04mn11s
Bande annonce "Monsieur Constant" d'Alan Simon ©Alan Simon et Babaïaka Production

Ce fut son dernier tournage, au printemps 2021, quelques semaines avant sa mort. Le célèbre humoriste, Jean-Yves Lafesse sera à l'écran au mois de février dans "Monsieur Constant" réalisé par le Nantais Alan Simon. Il y joue aux côtés de Jean-Claude Drouot, Cali, et Danièle Evenou. Un film projeté en avant-première ce 18 décembre à l'Ile-aux- Moines où il a été tourné.

Lors du tournage du film "Monsieur Constant" d'Alan Simon, sur l'île-aux-Moines, Jean-Yves Lafesse, apparaissait tout sourire, heureux d'être là. Atteint de la maladie de Charcot, il savait pourtant que ses jours étaient comptés. Alan Simon, le réalisateur se souvient que malgré tout, son humour était communicatif et que la bonne humeur et l'empathie régnaient sur le plateau.

"Monsieur Constant" est une comédie-dramatique, pleine de poésie. Un environnement dans lequel l'humoriste s'est naturellement adapté. 

"Ça tourne " sur l'île-aux-Moines

"Monsieur Constant", c'est l'histoire d'un amour éternel. Le film parle de ceux qui nous ont quittés trop tôt et qui sont toujours vivants au plus profond de nous. 

Le célèbre Jean-Claude Drouot (Thierry La Fronde), incarne le rôle de Monsieur Constant, un ancien photographe de guerre qui vit tel un ermite, retiré sur l'Île-aux-Moines, après la disparition de son épouse. Un jour, sa petite-fille, qu’il ne connaît pas, débarque dans son monde. Son père, Sergio, interprété par Cali, est auteur compositeur dans le film comme dans la vie.

Dans ce sanctuaire insulaire, la magie s’installe entre le vieil homme et l’enfant. 

Pour le réalisateur Alan Simon, Jean-Yves Laffesse a apporté beaucoup de générosité et de légèreté dans le film. Il incarne le rôle d'un ilois, nommé "P'tit Louis". C'est l'un des deux rôles du film dits "secondaires" mais qui lui apporte indéniablement un côté attachant : son personnage donne de la respiration dans le film. Ses apparitions rythment les scènes. Jean-Yves Lafesse nous offre là encore, pour la dernière fois à l'écran, un "bol d'air" vital. 

"Il y a une équipe géniale, il y a de grands moments de complicité, c'est comme ça qu'on doit tourner" disait l'humoriste sur le tournage. 

Le Roi du canular

Natif de Pontivy en Bretagne, Jean-Yves Lafesse est décédé le 22 janvier 2021, à l’âge de 64 ans. L'émotion que son départ a suscitée est toujours palpable. En Bretagne, où il était revenu vivre depuis quelques années, ses canulars ont laissé une empreinte dans toutes les mémoires.

Il avait commencé sa carrière d’humoriste dans les radios libres au début des années 1980. Il était connu pour ses canulars téléphoniques ainsi que pour ses gags filmés en caméra cachée auprès des passants. Dans "Radio carotte", il interviewait des piétons dans la rue, une carotte à la main en guise de micro, pour les piéger. Armé de questions absurdes, il prenait ses interlocuteurs par surprise et les conduisait dans des situations parfois intenables et souvent hilarantes, qu'il concluait par cette phrase : "Pourvu que ça dure". 

Non dénué d'une certaine cruauté, voire grinçant, son jeu pouvait contenir aussi de la tendresse, dévoilant la naïveté et de la bienveillance pour la famille "Toutlemonde".

" Je fais du comique social, sans chercher à nuire" disait-il.

Dans les aventures les plus improbables de Madame Germaine Ledoux, grand-mère naïve et attachante, qu'il incarnait, il nous livrait son regard drôle et pétillant sur l'actualité du monde. 

Qualifié de poète désopilant, aimable et moqueur, il était sensible à toutes les injustices sociales.

Ce samedi, sur l'île aux moines.

Les habitants de l'Ile aux Moines qui ont pu croiser Jean-Yves Lafesse avec toute l'équipe du film lors du tournage sont invités à venir voir le long métrage ce samedi en avant-première. Une partie des acteurs, et notamment Jean Claude Drouot qui fête ses 80 ans, devraient être présents.  

Pour le réalisateur Alan Simon, il était important de faire cette première projection sur l'Île-aux-Moines, "c'est l’un des acteurs principaux de ce film !" confie t'il.  Une île qui symbolise l'exil, la solitude, mais dont la beauté et l'énergie régénératrice, dessinent également l'atmosphère du film, entre drame et comédie. Un genre aigre doux si cher à Jean Yves Lafesse. 

  • Le film d'Alan Simon "Monsieur Constant" sera projeté samedi 18 décembre à 16h00 dans la salle des fêtes de l'Ile-aux-Moines.

  • "Monsieur Constant" sortira en salle le 8 février 2023.