Crise des agriculteurs : des dégâts sur les routes

Le nettoyage de la RN 12 à hauteur de Plouisy, suite au blocage des agriculteurs / © Myriam Thiébaud
Le nettoyage de la RN 12 à hauteur de Plouisy, suite au blocage des agriculteurs / © Myriam Thiébaud

Les agriculteurs multiplient leurs actions depuis la semaine dernière, pour dénoncer des prix trop bas. Ils ont bloqué tour à tour les différentes routes nationales bretonnes et ont provoqué de nombreux dégâts.

Par S.Salliou

Plus de 80 agents de la DIRO, la direction interdépartementale des routes Ouest ont oeuvré ces derniers jours pour remettre en état les routes, après le passage des agriculteurs. Pendant leur manifestation sur la RN 12 ou encore la RN 164, 500 mètres de glissières ont été cassés, 1500 m2 d'enrobés ont été détruits, un grand panneau de signalisation a aussi été démonté à Plouisy (22). Les agents de la DIRO ont également dû évacuer 1500 tonnes de gravats (dont des déchets amiantés), pour permettre aux véhicules de passer à nouveau. On ne connaît pas encore le coût des dégâts, mais la DIRO indique que le seul panneau de signalisation démonté et détérioré coûte 40 000 euros.

La DIRO et la préfecture des Côtes d'Armor ont porté plainte, suite à ces dégradations.
Désormais, toutes les routes sont ouvertes, sauf celles encore occupées par les agriculteurs. Ce lundi matin, c'était la RN 165. Par ailleurs, certains endroits de la RN 12 sont ouverts à la circulation sur une seule voie, car les glissières de sécurité ont été arrachées. 
Le point sur le nettoyage et les dégâts de la RN12
Plouisy (22) - Paul André Directeur adjoint Direction Interdépartementale des Routes - Ouest - Tramain (22) / Reportage : N. Rossignol - M. Thiébaut

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus