• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

[REVOIR] “Le Vaisseau Fantôme” de Wagner diffusé sur écrans géants dans toute la Bretagne

La représentation se déroule dans l'eau, pour rappeler l'ambiance maritime de l'opéra de Wagner. / © Laurent Guizard
La représentation se déroule dans l'eau, pour rappeler l'ambiance maritime de l'opéra de Wagner. / © Laurent Guizard

L'opéra s'est joué physiquement à Nantes mais a été disponible sur le net et dans quarante sites sur écrans géants sur toute la Bretagne et les Pays de la Loire. Revivez la représentation dans cet article. 

Par Corentin Bélard


Pour la sixième édition des opéras sur écrans, les organisateurs ont vu les choses en grand. En collaboration avec Angers Nantes Opéra, l'opération touche cette fois un bassin de population de sept millions d'habitants. La mutualisation des deux institutions permet d'avoir des productions beaucoup plus importantes en moyens financiers et humains.
 


 
Le Vaisseau Fantôme raconte l'histoire du myhtique navire "Le Hollandais Volant". Ce bateau maudit par Dieu est condamné à errer éternellement sur les océans du globe. Seul l'amour inconditionnel et la fidélité d'une femme au capitaine permettrait à l'équipage de regagner le rivage. Un marchand norvégien, Daland, propose la main de sa fille Senta au capitaine pour mettre fin à la malédiction.
 

"Désacraliser l'image de l'Opéra"

La représentation de ce jeudi 13 mai est la 13e et dernière de la tournée. Elle a nécessité des moyens colossaux. Le Vaisseau Fantôme étant une pièce se déroulant sur un navire, les producteurs ont voulu recréer une ambiance aquatique en installant sur scène un bassin de 100 m² rempli de plusieurs milliers de litres d'eau. Les chanteurs se produisent dans l'eau jusqu'aux genoux.

Cette opération de grande envergure a pour vocation de "faire sortir l'opéra de ses murs" selon Marion Étienne, responsable d'action culturelle. "L'art lyrique peut plaire à tout le monde, l'expérience émotionnelle est directe pour le public." Un moyen de "désacraliser l'image de l'opéra" qui reste un art d'initiés.

"C'est aussi un moment exceptionnel pour les acteurs et chanteurs. Ils ont en conscience que ce n'est pas seulement le public de l'Opéra de Nantes qu'ils saluent en fin de prestation."  

L'Opéra de Rennes dispose de 784 places pour le public, 644 pour celui de Rennes. Diffuser l'opéra sur écrans à l'extérieur décuple le nombre de personnes appréciant le spectacle.
 
Le public est nombreux à chaque édition, ici sur la place de la mairie de Rennes / © Laurent Guizard
Le public est nombreux à chaque édition, ici sur la place de la mairie de Rennes / © Laurent Guizard

Ces diffusions de représentations sur écrans géants fêtent leurs dix ans cette année. "Cela a toujours très bien fonctionnécommente Marion Étienne. Il y a deux ans, entre 5.000 et 7.000 personnes s'étaient rassemblées sur la place de la mairie de Rennes, sans compter les spectateurs chez eux !"

Auparavant retransmis tous les deux ans, les organisateurs ont décidé de renouveler la diffusion de ces opéras tous les ans.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le musée de la résistance bretonne

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer