Emploi. En mal de collaborateurs, Steeple saute en parachute pour inciter des talents à venir s'installer sur Rennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par redac web rennes
© Steeple

Parachutez-vous sur Rennes ! C'est le message posté par une start-up qui peine à recruter. En pleine croissance, spécialisée dans la communication interne aux entreprises, Steeple veut convaincre de nouveaux talents de venir travailler dans une capitale bretonne "attractive".

Juste avant de faire le grand saut, Gwenaël Laurent, le Community Manager de Steeple, décline 5 bonnes raisons de venir de se parachuter sur Rennes : "la mer à 45 minutes, des moyens de transport à portée de main, une ville à taille humaine, des entreprises dynamiques, le plein d’activités sportives et culturelles. A 1h30 de Paris en TGV."

Si le saut en parachute n’a duré que quelques minutes, la campagne de communication a été longuement mûrie. Faute de trouver suffisamment de collaborateurs dans le bassin rennais, l’entreprise a choisi d’inviter des "talents d'ailleurs" à venir s’installer ici.

"Ce n’est pas le manque de clients qui nous freine, mais le recrutement..."

Créée en 2015, la start-up est en pleine croissance. Steeple digitalise le traditionnel tableau d'affichage papier des entreprises à travers une solution de communication interne, dite "phygitale" ( physique et digitale), disponible sur de grands écrans tactiles, et sur une application web et mobile.

Elle compte désormais plus de 500 clients dans le monde de la grande distribution, des transports ou du BTP  (Leclerc, Système U, Carrefour, Intermarché, Vinci, Bouygues, Petit-Bateau etc). Son chiffre d'affaires a bondi de 47% en un an, et le nombre de salariés est passé depuis 2019 de 15 à 65. Le problème, c'est que l'entreprise cherche toujours du monde, et n'en trouve pas. 

"Ce n’est pas le manque de clients qui freine notre croissance, mais le recrutement", explique son président-fondateur Jean-Baptiste de Bel Air. "Aujourd’hui, le bassin rennais ne nous offre plus assez de ressources. En 12 mois nous avons recruté 45 collaborateurs et 50% d’entre eux viennent d’en dehors de Rennes, notamment de Paris, Lyon, ou même d’Irlande…

Une trentaine de postes à pourvoir

Depuis plusieurs mois, Steeple cherche à recruter une trentaine de nouveaux collaborateurs, avec des profils de développeurs, commerciaux, marketting, RH, etc... 

"A Rennes", souligne encore Fanny Régnier, chargée de la relation médias, "on cherche, on cherche, mais on ne trouve pas chaussure à notre pied. Et ce n'est pas une problématique qui nous est propre, puisque d'autres entreprises qui nous sont proches, comme Klaxoon ou Digitaleo, connaissent le même souci. Les postes de développeurs sont très prisés. Peut-être les talents rennais se disent qu'ils trouveront mieux à Paris. Mais ce n'est pas forcément le cas. Alors on essaie de les retenir, ou d'en faire venir d'autres."

Chez Steeple, les postes sont à pourvoir essentiellement à Rennes, mais aussi dans les agences en Espagne, en Italie et en Allemagne.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.