EN IMAGES. Réforme des retraites. À Rennes, la manifestation dégénère, affrontements entre manifestants et forces de l’ordre

La manifestation contre la réforme des retraites a réuni plusieurs dizaines de milliers de manifestants pacifiques à Rennes ce jeudi 23 mars. De violents affrontements ont éclaté entre des jeunes manifestants encagoulés et les forces de l'ordre, entraînant des dégradations importantes, et des blessures légères des deux côtés.

Près de 100 000 personnes dans la rue en Bretagne ce jeudi 26 mars. Dans certaines villes, comme à Lorient ou à Rennes, des heurts ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre tout l'après-midi.

A Rennes, la manifestation était à peine achevée lorsque déjà, dès 13 heures, les premiers affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté. Des jeunes encapuchonnés et masqués, postés en tête de cortège, se sont frottés à l’important dispositif policier rennais sur la place de la République.

Dans le centre-ville, la foule était comme noyée sous les jets de canon à eau et les fumées de gaz lacrymogène diffusés par les forces de l’ordre. En face, certains manifestants ont jeté sur eux des projectiles, et mis le feu à des poubelles.

Face à cette violence, l’intersyndicale a cessé d’avancer pendant un temps pour immobiliser le cortège. Un homme de 41 ans, présent dans le cortège, a été blessé au genou et pris en charge par les pompiers. Selon la préfecture, trois membres des forces de l’ordre ont été touchés par des jets de projectiles, et quatre personnes ont été interpellées.

Une agence immobilière a été vidée de son mobilier pour allumer un feu dans la rue. A 17 heures, cinq heures après le début de la manifestation, des heurts étaient toujours en cours dans le centre-ville de Rennes sur la place de Bretagne.

Des abris-bus ont été incendiés, et des véhicules dégradés. De nombreuses dégradations sont à déplorer dans le centre-ville.

Avec AFP

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité