Rennes. Grève à la Poste : à l'issue de la réunion avec la direction, les salariés “scandalisés”

© MaxPPP
© MaxPPP

La direction de la Poste a reçu les salariés grévistes de la Poste Crimée ce 26 février, "scandalisés" par les propositions qui leur ont été faites.

Par Baptiste Galmiche

"Nous sommes scandalisés", martèle Arnaud Bordier, facteur à la Poste Crimée, représentant Sud-PTT, à l'issue de la réunion avec la direction de la Poste. "Ils ont proposé de supprimer la tournée méridienne... uniquement pour les grévistes ! C'est insultant !", lance-t-il.

"Les arguments concernant la santé des salariés que nous avançons pour lutter contre cette tournée sont valables pour tout le monde !" D'autant que "80 % des facteurs sont en grève, la plupart des 20 % restants sont des CDD qui ne peuvent pas faire grève".

Tournée méridienne


Depuis le 9 janvier, les facteurs de Rennes-Colombier, Rennes-le-Gast et de Rennes-Crimée, qui dépendent du même établissement, protestent contre la mise en place de la tournée méridienne. Actuellement, ils commencent très tôt le matin, travaillent quotidiennement 6 h 20, dont 20 minutes de pause, à raison de six jours par semaine. Les postiers arrêtent donc leur journée de travail à 13 h 20. Le nouveau système prévoit de les faire travailler toujours six jours sur sept, à raison de 8 h par jour dont trois quarts d'heure non rémunérés pour le déjeuner.

Principal argument avancé par les grévistes contre cette réforme : la santé. La tournée méridienne a été imposée au bureau de Janzé et, "là-bas, un tiers des salariés se sont mis en arrêt maladie." M. Bordier, de Sud-PTT, affirme que le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de la Poste a mené une étude pour évaluer les conséquences de cette réorganisation sur la santé des salariés. Les résultats montreraient que la tournée méridienne affecte "la vie privée des facteurs".

Tournée sacoche


Autre point d'achoppement entre la direction et les grévistes : la tournée sacoche. Aujourd'hui, les facteurs passent la moitié de leur temps de travail au centre de tri, pour préparer leur tournée. Avec le nouveau système, le courrier serait pré-trié. "Nous passerions donc notre temps dehors ! Cela aurait des conséquences sur la santé !" affirme Arnaud Bordier.

D'autant que cette tournée, déjà mise en place dans certains bureaux, aurait connu de nombreux ratés selon le syndicaliste. Toutefois, le représentant syndical se réjouit que "la Poste ait annulé cette tournée".

Les facteurs ont décidé de se rassembler ce mardi, à 15 h, rue du Pré-Botté à Renne. Ils seront rejoints par ceux des Côtes-d'Armor. Pour rappel, les règles sont établies par "établissement" la Poste, qui peut regrouper plusieurs bureaux, mais ne sont pas harmonisées sur le territoire national.


Sur le même sujet

Exercice Orsec Saint-Malo

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés