Un homme incarcéré après avoir traqué son ex-compagne grâce à des balises GPS fixées sur sa voiture

Ce vendredi 18 décembre, un homme a été incarcéré à Rennes après avoir été interpellé pour avoir posé deux balises GPS sur le véhicule de son ex-compagne dans le but de la suivre.

© V. Chopin - France 3 Bretagne

C'est à la suite d'une présentation en comparution immédiate que cet homme de 44 ans a été placé en détention provisoire. Il devait répondre "des chefs de harcèlement par conjoint, détournement d'un dispositif ou procédé de sécurité ou de marquage d'un véhicule pour localiser à distance un véhicule non signalé volé" explique dans un communiqué, Philippe Astruc, le procureur de la République de Rennes.

L'homme était également poursuivi pour "mise en danger de la vie d'autrui", l'une des deux balises GPS qu'il avait posée sur le véhicule de son ex-compagne pouvant "entraver" le bon fonctionnement de la voiture.

 

De rapides soupçons

 

C'est à la suite de la plainte de cette femme auprès de la brigade de gendarmerie de Mordelles, près de Rennes, que les enquêteurs ont pu déterminer que son ex-compagnon avait posé deux balises GPS, lui permettant de la suivre au moyen de son téléphone. Depuis leur séparation mi-novembre, la femme avait constaté à 17 reprises que son ex se trouvait souvent aux mêmes endroits qu'elle et ceci de manière non fortuite.

Le mis en cause, déjà condamné pour "des faits de harcèlement par conjoint et violences par conjoint sur d'autres victimes et faisant en outre l'objet d'une mesure de sursis probatoire" , a reconnu les faits au cours de sa garde à vue. Il a avoué avoir posé les balises en septembre très rapidement après leur rencontre en août.

L'homme sera jugé sur le fond le 30 décembre.

Le procureur de la République ajoute qu'une attention particulière est désormais portée à l'utilisation de ces systèmes de contrôle et de localisation dans les enquêtes diligentées en matière de violences conjugales car "le degré de contrôle qu'exerce, notamment au moyen de logiciels espions ou de balises, une personne sur sa compagne ou ex compagne constitue un indicateur de dangerosité très important."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société