Ille-et-Vilaine : attention aux arnaques de faux sites administratifs !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Travers

Les faux sites copiant ceux de l'administration française se multiplient. Dans un communiqué, le Préfet d'Ille-et-Vilaine met en garde contre ces sites qui proposent d'effectuer certaines démarches moyennant rémunération. Voici quelques conseils pour les repérer.

Consulter le nombre de points restant sur son permis de conduire, demander un extrait d'acte de naissance ou de casier judiciaire, demander une carte grise... Dans l'administration française, certaines démarches sont proposées gratuitement.

Mais aujourd'hui, les faux sites administratifs se multiplient. Des agents se proposent d'effectuer certaines démarches en lieu et place des usagers, contre rémunération. Une opération tout à fait illégale, qui a déjà piégé de nombreux internautes. Certains sites vont même jusqu'à abonner des consommateurs à leur insu à un service dont ils n'ont pas besoin.

"Ces sites n'hésitent pas à tromper le consommateur en prenant l'apparence de sites officiels", rapporte le Préfet d'Ille-et-Vilaine dans un communiqué. "Reproduction à l'identique de la charte graphique du site, usage des couleurs bleu-blanc-rouge, référence à des ministères, référencement en tête des moteurs de recherche"... c'est à n'y voir que du feu.

Comment se repérer ?


Selon la préfecture, plusieurs moyens très simples permettent d'éviter toute confusion :
  • Vérifier l'adresse Internet, l'URL du site : "Les URL de l'administration française se terminent invariablement par '.gouv.fr' ou '.fr' et jamais par '.gouv.org' ou '.gouv.com'", indique le Préfet. En effet, "un site en '.fr' ne garantit par obligatoirement qu'il s'agisse d'un site officiel et la société qui l'exploite peut ne pas être établie en France".
  • Avant d'entreprendre toute démarche administrative et de donner ses coordonnées bancaires, se renseigner d'abord auprès des sites officiels de l'administration française ou du Centre européen des consommateurs, pour vérifier le sérieux de la société qui propose le service.
  • Si le paiement a été effectué, contacter le Centre européen des consommateurs, en particulier si le site est basé dans un autre pays de l'Union européenne. À défaut, ne pas hésiter à prendre contact avec sa banque pour engager une éventuelle procédure de remboursement.
Pour toute question ou renseignement, les internautes sont invités à se référer à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations d'Ille-et-Vilaine.