Itinéraires : Rennes est-elle toujours la capitale du rock ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin

Au début des années 80, la scène rock rennaise se développe et influence même la suite de l'histoire du rock, en France. A l'époque, le groupe Marquis de Sade, Niagara, ou encore Etienne Daho enflamment les soirées. Qu'en est-il aujourd'hui ? 

Reportage

A Rennes, plusieurs endroits proposent des concerts et les nouvelles générations continuent de faire vibrer les micros. Un peu à l'écart du centre ville, le Mondo Bizarro ouvre ses portes à tous les styles. Ici, ce sont des associations rennaises qui investissent les lieux et définissent la programmation à 90 %. Autre lieu mythique : l'UBU. Cette petite salle est gérée toute l'année par les Transmusicales. 

Rencontre

Christophe Brault, est spécialiste de musique et connaît bien la scène rennaise. Pour lui, Rennes ne se limite pas qu'à un seul événement comme les Transmusicales. D'autres voix émergent et se font entendre.

Dans le rétroviseur

En 1979, Etienne Daho a 26 ans et fait la promotion de son tout premier album, sorti quelques mois auparavant, Mythomane. Cet album restera confidentiel, même s'il obtient de très bonnes critiques dans la presse spécialisée.