Jazz à l'Étage : le guitariste rennais Erwan Boivent invite le contrebassiste Steve Haines

Steve Haines, Erwan Boivent, Stéphane Stanger, Ariel Pocock, Chad Eby et Thomas Heflin à Granville le 7 mars 2020 lors de leur tournée. / © Théo Besnard
Steve Haines, Erwan Boivent, Stéphane Stanger, Ariel Pocock, Chad Eby et Thomas Heflin à Granville le 7 mars 2020 lors de leur tournée. / © Théo Besnard

En 2014, Erwan Boivent, guitariste de jazz et enseignant à Rennes rencontre Steve Haines, talentueux contrebassiste de jazz américain, enseignant à l'Université de Greensboro.  D'échanges en partenariats, nouvelle étape cette année, avec un concert ensemble au festival Jazz à l'Étage.

Par Krystell Veillard


Steve Haines, contrebassiste de jazz, dirige le "Miles Davis Jazz Program" à l'Université de Caroline du Nord à Greensboro. Musicien et enseignant, d'origine canadienne, il a joué notamment avec quelques grands noms du jazz Outre-Atlantique, Fred Wesley, Jason Marsalis, Jimmy Cobb, Wycliffe Gordon. Erwan Boivent, guitariste bien connu, est lui enseignant pour la section jazz du conservatoire de Rennes ainsi qu'à l'université de Rennes 2. En 2014, suite à l'échange universitaire d'un étudiant rennais, ils se rencontrent en Bretagne, et c'est un soir, autour d'une bière, après un bœuf, qu'ils posent une première pierre. Ils décident de "construire une passerelle entre leurs deux structures". Ce sera d'ailleurs l''occasion aussi pour le Rennais de rapprocher l'université et le conservatoire rennais.
 

Échanges pédagogiques et partenariats culturels


En 2016, le jazzman américain revient dans la capitale bretonne avec d'autres profs et des étudiants. Cette semaine dédiée au jazz donnera lieu à de multiples masterclasses, des cours publics, et des concerts. En 2018, ce sont les Français qui se rendront aux États-Unis, puis des échanges pédagogiques se mettront en place pour les étudiants américains, comme pour les français sur des temps plus longs, un semestre, voire une année.
 
Étudiants et enseignants français et américains à New-York en mars 2018, avec Steve, au fond à gauche, et Erwan au premier rang / © DR
Étudiants et enseignants français et américains à New-York en mars 2018, avec Steve, au fond à gauche, et Erwan au premier rang / © DR

"Ce qui est très fort, c'est son ancrage culturel profond"


"Ce qui est très fort avec Steve Haines, souligne Erwan Boivent, "outre le fait que c'est un bon copain et un excellent musicien, très expérimenté, c'est son ancrage culturel profond. Pour lui, il n'y a pas de raison d'opposer jazz ancien et jazz moderne. Il dit souvent, que "pour que les branches de l'arbre poussent haut, il faut que ses racines soient très profondes'. Il a une vraie connaissance de son héritage culturel. Et pour nous en Europe, le jazz n'est pas notre culture, même s'il y est très riche. Mais les musiciens ici ne mesurent pas toujours cet héritage et le terreau magnifique qu'il représente. Ça c'est vraiment l'apport très important de cet échange. Mais il y a aussi une réciprocité. Les Américains voient d'un oeil très positif d'être confrontés à une culture française et européenne, moins américano-centrée. C'est une ouverture pour eux."
 
Chad Eby, Thomas Heflin et Steve Haines derrière au Tambour à Rennes le 05 mars 2020 / © Suzanne Lenoble / CRR
Chad Eby, Thomas Heflin et Steve Haines derrière au Tambour à Rennes le 05 mars 2020 / © Suzanne Lenoble / CRR
 

Concert au festival Jazz à l'Etage jeudi


Ces échanges musicaux, pédagogiques et culturels établis entre les États-Unis et La France franchissent une nouvelle étape cette année. Steve Haines est de retour à Rennes ce mois de mars, avec plusieurs musiciens. Après une série de masterclasses au conservatoire de Rennes, agrémenté de concerts, et d'une tournée, il joue dans le cadre du festival Jazz à l'Etage, il sera justement en quartet ce jeudi 12 mars avec Erwan Boivent (guitare), Jacques Ravenel (saxophoniste), Stéphane Stanger (batterie), au bar de l'Etage à 19h45 avant le concert de Reggie Washington. Ce mercredi 11 mars à 16h il participe également à une séance de travail avec les élèves des ateliers Jazz de la Flume, au Rheu. Une répétition publique.
 

D'autres concerts avec le Big Band Universitaire

 
  • Samedi 14 (18h) et dimanche 15 mars (16h) à l'Opéra : l'Orchestre Symphonique du Conservatoire régional de Rennes invite le Big Band Universitaire, pour un programme malicieux autour de Duke Ellington, Tchaïkowski et de John Williams. (gratuit)
  • Jeudi 26 Mars (20h30) ce sera le concert final au Tambour, toujours avec Le Big Band Universitaire et l'Orchestre Symphonique du CRR et sur le même programme (gratuit sur réservation)
Par ailleurs le musicien américain dans le cadre de sa chaire internationale à Rennes 2, donnera encore des cours à l'université tout le mois de mars, dont certains publics.
 
 

Brad Mehldau pour clore Jazz à l'Étage 


Le festival Jazz à l'Etage se poursuit jusqu'au 14 mars, avec donc le concert Haines/Boivent, en première partie de Reggie Washington, jeudi 12, autre talentueux contre-bassiste, mais l'événement rennais accueille aussi la chanteuse Kellylee Evans, le 13 mars, et l'immense pianiste Brad Mehldau, en trio, avec Larry Grenadier, à la contrebasse et Jeff Ballard à la batterie pour le projet Hors Norme, le samedi 14 mars, toujours à l'Étage du Liberté.  







 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus