Josiane le Couviour condamnée à 16 ans de prison, le verdict est alourdi en appel

© @Zucca
© @Zucca

16 ans de réclusion criminelle pour Josiane le Couviour, alors que les jurés n'ont pas retenu l'assassinat prémédité. Un verdict plus lourd que les 15 ans octroyés en première instance.

Par Stéphane Grammont avec Géraldine Lassale

D'autres accusés ont vu leur peine alourdie:  Wenceslas Le Cerf écope de 20 ans de réclusion criminelle, alors qu'il en avait eu 18 en première instance. Guénolé Madé est condamné 15 ans de réclusion (comme en 1ère instance). Seul Loic Dugué, le jardinier de Josiane le Couviour, écope comme en première instance de 9 ans de réclusion criminelle; contre 8. Les jurés n’ont pas retenu l’assassinat comme l’avait demandé l’accusation. Ils ont condamné les accusés pour vol avec violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les deux hommes de main ont aussi été reconnus coupables de séquestration sur Annette Le Couviour et son mari.

Les jurés de la cour d'Assises de Rennes ont délibéré tout l'après-midi.

Auparavant la parole avait été donnée, pour conclure les débats, aux accusés. "À cause de moi beaucoup de gens souffrent (...) je suis impardonnable mais je n'ai jamais, jamais, voulu la mort d'Annette, c'est tout" a déclaré Josiane le Couviour, qui a toujours nié avoir voulu la mort d'Annette dans ce qui semble une mise en scène de cambriolage.

Wenceslas Lecerf a lui déclaré : "je suis venu assumer mes responsabilités, mais je n'ai pas voulu la mort de Mme Le Couviour." Il veut que la famille sache qu'il "regrette sincèrement ce qui s'est passé."


A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus